Grâce au streaming et aux nouveaux modes de consommation de la musique, un rappeur new-yorkais a atteint le sommet du classement Billboard des ventes d'albums aux États-Unis en n'écoulant que 823 copies physiques de son disque, un chiffre historiquement bas.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Mais grâce aux systèmes d'équivalence qui ont converti en ventes les écoutes en ligne (au nombre total de 83 millions pour les 20 titres de l'album) et les téléchargements, A Boogie Wit Da Hoodie a réalisé l'équivalent de 58 000 ventes de son album Hoodie SZN pour la semaine du 3 au 10 janvier.

Selon les chiffres communiqués lundi par Billboard, c'est la première fois qu'un disque atteint le sommet de ce classement hebdomadaire de référence en réalisant aussi peu de ventes physiques.

Il s'agit du deuxième album studio du jeune rappeur (23 ans) du Bronx.

Ces chiffres confirment encore une fois l'importance prise par le streaming et le déclin des ventes physiques dans l'industrie musicale actuelle, a fortiori dans des genres populaires auprès d'un jeune public comme le rap.

La semaine dernière, c'était un autre rappeur qui tenait la première place du classement: 21 Savage, avec 84 millions d'écoutes en ligne et 3481 ventes physiques pour I Am > I Was.