(Milan) De grands titres de Puccini ou Verdi, des opéras français de Gounod et Debussy, les ténors Roberto Alagna et Placido Domingo : la Scala de Milan proposera un programme italien et international la saison prochaine, avec un hommage à Beethoven pour le 250e anniversaire de sa naissance.

Agence France-Presse

« La Scala de Milan poursuit son engagement fort sur le répertoire international », a précisé le directeur de la Scala, l’Autrichien Alexander Pereira, en présentant lundi la saison 2019-2020.

« Les lignes artistiques qui guident la programmation de ces dernières années dessinent un parcours toujours plus approfondi de l’opéra italien », a déclaré de son côté le directeur musical de la scène, Riccardo Chailly.

C’est le chef d’orchestre italien qui donnera le coup d’envoi de la saison le 7 décembre en dirigeant une Tosca de Puccini mise en scène par son compatriote Davide Limermore avec Anna Netrebko et Luca Salsi dans les rôles-titres.

Le programme se poursuivra avec une attention particulière portée à l’opéra italien des XIXe et XXe siècles avec des œuvres de Ponchielli (La Joconde), Montemezzi (L’amour des trois rois) et Umberto Giordano avec Feodora, œuvre prisée des grands ténors qui permettra à Roberto Alagna de faire son retour sur la scène milanaise aux côtés de la soprano bulgare Sonya Yoncheva.

Verdi sera présent avec trois œuvres, Le Trouvère, Le bal masqué dans une nouvelle mise en scène signée Gabriele Salvatores et La Traviata dans une reprise du spectacle filmé par Liliana Cavani.

Deux titres du répertoire du Belcanto, tous deux signés Rossini, seront à l’affiche avec Le Turc en Italie et Le voyage à Reims, opéra bouffe qui fut joué à la Scala en 1985 sous la baguette de Claudio Abbado.

La Scala rendra hommage à l’opéra français, via le Roméo et Juliette de Gounod et le Pelléas et Mélisande de Debussy (avec sur scène la soprano française Patricia Petibon) ainsi qu’à Beethoven à l’occasion du 250e anniversaire de la naissance du compositeur allemand dont elle présentera un cycle complet de ses neuf symphonies.

Parmi les concerts attendus figurent celui du chef Riccardo Muti, de retour à la Scala (dont il fut directeur musical de 1986 à 2005) à la tête du Chicago Symphony Orchestra, celui du ténor Placido Domingo qui fêtera le 15 décembre l’anniversaire de son premier passage sur la scène milanaise et le concert de Noël dirigé par le chef britannique John Eliot Gardiner.