Avec trois Félix l'an dernier pour leur album Les frères cueilleurs, un hit et une tournée au Québec et en France, Alaclair Ensemble s'est vraiment fait connaître du grand public depuis deux ans. Ils sont de retour avec Le sens des paroles, un album de hip-hop actuel dans lequel ils déploient leur langage «bas-canadien». Nous en avons décortiqué quelques extraits avec cinq des six membres du groupe, histoire d'en comprendre le sens caché... ou non.

JOSÉE LAPOINTE LA PRESSE

Agneau sacrifié

L'agneau sacrifié check les veaux rappliquer / M'a merk le texte comme un burger trop sec moi pas dur à flipper - Extrait de De partout

C'est une référence à l'agneau sacrifié de la Bible, expliquent les membres du groupe. Dans ce cas-ci, on parle de Maybe Watson, qui est souvent celui qui va briser la glace sur scène avant que les autres viennent le rejoindre. «On l'a souvent envoyé faire ça dans des festivals importants qui sont stressants, aussi en France.» Le groupe connaît en effet un certain succès de l'autre côté de l'Atlantique. «On fait des petites salles et il y a du monde. Il se passe vraiment quelque chose.» Que comprennent les Français à leur langage? «Plus qu'on le pense. Ce n'est pas tant différent d'ici, car les gens ici ne comprennent pas non plus ce qu'on dit ! On s'attendait à plus de décalage, mais le public réagit de façon similaire.»

«Clean»

Ça fesait un boutte qu'on était pas venu au lac / Ou ben au Saguenay yall / On a changé, tu peux voir / On a changé d'bas, on a changé d'linge / Changé d'cap, changé d'accessoires - Extrait de Quand même clean

Ce couplet raconte d'abord l'intérêt d'Eman pour la région du Saguenay. «Je viens de Québec, et j'ai toujours trouvé fascinant qu'à 2 h 30 d'auto, on trouve un autre accent. J'ai toujours aimé ce côté exotique du Saguenay.» Sinon, ont-ils changé tant que ça? «On peut ne pas avoir changé en parlant de la coquille. Mais l'intérieur est resté le même.» Le refrain comporte d'ailleurs cette phrase: «En jogging quand même clean/L'entreprise est familiale/Pis le money quand même clean». «C'est quand même ce qui compte et on insiste, parce que ça donne tout son sens au groupe. L'entreprise est familiale, mais elle est quand même clean. Elle est legit.»

Famille

Là depuis 2010/ Pis la famille est pas p'tite, boy/ C'est pour ça qu'on est riche, boy - Extrait de 0 à 120

Le concept de famille revient souvent dans les chansons d'Alaclair. «On a pas mal tous des enfants - ce sont les enfants d'Alaclair! -, et ceux qui n'ont ont pas [Maybe Watson et Ogden] sont eux-mêmes des enfants», rigolent les membres du groupe, qui s'accordent pour dire qu'ils sont en soi une famille. «On reste le même crew élargi depuis des années. La famille est pas p'tite, on est plusieurs dedans. On pourrait penser que parce qu'on est plus de monde à partager la richesse, on en a moins, mais ce n'est pas vrai. On est plus à travailler, il y a plus d'avenues qui se présentent, et il y a plus de richesse culturelle à être ensemble que séparés. C'est ça la richesse.»

Félix

Y vont penser qu'on a gagné un FLX/ Les ti-culs dans mon quartier/ Savent même pas c'est qui FLX - Extrait de FLX

Les membres d'Alaclair sont catégoriques: avoir gagné trois Félix n'a rien changé à leur vie. «Y'a vraiment rien qui s'donne. Il y a un gros show de boucane dans ça », disent-ils, rappelant que si peu de groupes hip-hop se retrouvent au gala annuel de l'industrie, c'est aussi parce qu'ils ne s'y inscrivent pas. Et où se situe Alaclair dans l'arbre généalogique de la chanson québécoise? «Sur le côté. C'est dur de se voir dans ce schéma avec la mondialisation et tous les autres choix que tu peux faire.» Tout de même, ils chantent en français, au Québec. «Oui et là-dessus, il y a peut-être un merci Félix, pour avoir fait que les gens aiment la musique queb», disent-ils, espérant ajouter «peut-être quelques briques dans cet édifice».



Coquillage

Lancement d'programmation pis j'cal off/ On voyage 3-4 potos din loges/ On fite une douzaine de mince d'un dodge/ Si y'a pas d'coquillages/ Y'a pas d'take off - Extrait de La famille

«Le gros avantage d'être six, c'est qu'on est autosuffisants. On est un cercle proche assez fermé. Alors on se squeeze dans l'auto et on y va.» Est-ce que le mot coquillage signifie argent, leur demande-t-on en leur faisant remarquant qu'il revient souvent. «Oui. Ça a été la première forme de monnaie d'échange. Et par extension, ça a plus de valeur économique parce que l'argent, ce n'est que du papier. On en parle parce que ça fait partie de nos préoccupations. Notre métier est très instable, il faut payer nos loyers, notre épicerie, on pense à ça tous les jours. Mais c'est limité de dire que coquillage signifie juste argent. Ça signifie la richesse, la vraie, et ce n'est pas juste des chiffres.»

Minces

Même si on est minces/ Ya d'la graisse dans nos habits d'neige - Extrait d'Incendie

«On ne fait pas juste notre possible, mais on y va à fond, disent-ils pour expliquer cette phrase. On fait tout notre possible pour que tout aille le mieux dans le meilleur des mondes.» Le terme mince est plus un état d'esprit qu'autre chose, précisent-ils. «La minceur, c'est dans la tête. C'est un état d'esprit d'accomplir le plus efficacement possible, avec le moins d'énergie, pour le plus de résultats. C'est le paradigme de la nature.»

«Rédelé»

'moi donc ça/ 'moi de d'ça/ Rédelé rédelé - Extrait de Rédelé

On n'avait pas vraiment compris ce titre d'une des chansons, jusqu'à ce qu'on découvre pendant l'entrevue que «rédelé» signifie... «réglé». Mais comment font-ils pour élaborer leur vocabulaire bas-canadien? «On passe beaucoup de temps dans la van ensemble en tournée, et on est des personnes qui parlent beaucoup. Mais si un mot n'est pas utilisé et adopté à l'oralité, il ne se retrouve pratiquement jamais à l'écrit.» C'est justement le cas de «réglé/rédelé». «On ne dit plus jamais réglé. Et quand je me promène et que j'entends le monde dire: eille, c'est rédelé, je suis content», dit Eman, qui aime saisir les tics de langage au passage.

Le sens des paroles

Pour les membres d'Alaclair, ce disque est directement dans la lignée du précédent. «On est allés dans le même moteur, le même bolide», disent-ils, estimant que c'est leur «meilleur album à vie. Le mieux travaillé». Qu'est-ce qui les a motivés? «Plein de gens nous haïssent et ça nous a full inspirés.»

_____________________________________________________________________

Hip hop. Le sens des paroles. Alaclair Ensemble. Disques 7e ciel. En magasin.

image fournie par Disques 7e ciel

Le sens des paroles, d'Alaclair Ensemble