Las Vegas perdra sa diva. Après y avoir chanté plus d'un millier de fois depuis 15 ans, Céline Dion n'a pas renouvelé son contrat avec le Caesars Palace, qui arrive à échéance en 2019. La star internationale donnera sa dernière représentation le 8 juin prochain.

Publié le 25 sept. 2018
Véronique Lauzon LA PRESSE

C'était un secret de polichinelle, et voilà que Céline Dion elle-même a confirmé la nouvelle, hier, en annonçant sur les réseaux sociaux les dates de sa dernière série de spectacles au Colosseum.«C'est définitivement avec des sentiments mitigés que je pense à cette dernière série de spectacles. Las Vegas est devenue ma maison, et performer au Colosseum du Caesars Palace a occupé une grande place dans ma vie au cours des deux dernières décennies», a écrit la Québécoise.

Dès aujourd'hui, il sera possible d'acheter des billets pour les 26 dernières représentations, qui auront lieu entre le 26 février et le 8 juin 2019.

«Ça a été une expérience incroyable, et je suis extrêmement reconnaissante envers tous les fans qui sont venus nous voir au fil des ans. Jusqu'à la grande finale, chaque spectacle que nous ferons au Colosseum sera très spécial.»

Depuis 2003, Céline Dion offre des spectacles dans cette immense salle de plus de 4000 sièges. Elle y a d'ailleurs offert sa 1000e représentation le 9 octobre 2016 ; un record dans cette ville du Nevada.

Est-ce que les admirateurs peuvent espérer que cette annonce soit seulement une pause et que l'artiste reviendra un jour au Colosseum ou dans une autre salle de Las Vegas? Pour l'instant, aucune information ne laisse entendre que ce soit le cas.

Petite déception à Las Vegas

Quand La Presse a rencontré la mairesse de Las Vegas en mars dernier à l'occasion du 50e anniversaire de la chanteuse québécoise, la femme joviale avait clairement mentionné qu'elle ne pouvait pas concevoir que la star, résidante de Las Vegas depuis 2003, quitte sa ville chérie.

Jointe par courriel, Carolyn G. Goodman a dit hier: «Céline a un talent incroyable et elle est tellement une belle personne. Nous ne lui souhaitons que du succès dans sa prochaine aventure... Et, bien sûr, il y aura toujours une place pour elle dans le fabuleux Las Vegas.»

«Céline Dion est vraiment devenue l'ambassadrice de premier plan de Las Vegas. Nous apprécions tout ce qu'elle a fait pour la ville.»

Lors de ce même voyage dans la ville du Nevada, le vice-président d'AEG Live Las Vegas n'avait pas caché qu'il espérait que le contrat de la star soit reconduit.

Même s'il en va autrement de ses attentes, John Nelson n'a que de bons mots à l'égard de la star. «Nous avons tellement eu de chance de l'avoir à Las Vegas, au Colosseum, pendant toutes ces années. Aussi tristes que nous soyons de savoir qu'il y aura une représentation finale en juin, nous avons hâte de voir ce qu'elle fera par la suite», a-t-il écrit à La Presse, hier.

Ses musiciens et ses fans lui rendent hommage

Pour de nombreux Québécois qui font partie de l'équipe de Céline Dion à Las Vegas, cette annonce marque la fin d'une grande aventure.

Philippe Dunnigan, premier violon, se souvient de son arrivée à Las Vegas: «En octobre 2010, je descendais pour la première fois au Caesars Palace... et je me suis perdu dans cet immense hôtel. Mais mon rêve se réalisait, je me joignais à l'équipe d'une légende. Ça devait durer deux ans... ce fut finalement huit années extraordinaires.»

«La naissance des jumeaux, la maladie et la chute d'un géant... De triomphes en tragédies, d'incertitude et de vide. J'aurai été aux premières loges pour voir l'émergence d'une femme qui, telle Pygmalion, a rassemblé toutes les qualités d'honnêteté, d'intelligence, de vision et de caractère pour continuer sa vie de légende.»

Depuis 2015, Scott Price est le directeur musical et pianiste de la star internationale à Las Vegas et en tournée. «Mon premier spectacle à ce titre était au Caesars Palace. C'est donc définitivement un endroit bien spécial pour moi», dit celui qui occupe même une chambre dans cet hôtel, lorsque Céline Dion y présente une série de spectacles.

Il poursuit: «Cette dernière série de spectacles sera significative pour nous tous. Particulièrement pour Céline, qui performe là depuis plus de 15 ans.»

Du côté des admirateurs, la cofondatrice du fan-club The Red Heads, Line Basbous, était déçue d'apprendre la nouvelle, même si elle s'y attendait.

«Les fans, nous nous étions habitués à organiser nos petits voyages annuels pour aller la voir. Année après année, Las Vegas sonnait comme un lieu de vacances régulier, un peu comme une résidence secondaire éloignée. Nous y avons amené nos amis, nos familles, certains s'y sont même mariés», explique la Française d'origine, qui vit maintenant au Québec.

«Cela étant dit, nous savions que la résidence de Céline s'achèverait en 2019, puisque la nouvelle avait été annoncée. Et nous ne savons toujours pas si le départ de Céline est temporaire ou permanent. De notre côté, nous pensons qu'il s'agit d'une pause pour assurer la promotion de son futur album et peut-être même préparer une tournée en Amérique du Nord», conclut Line Basbous. La star travaille sur un prochain album en anglais qui devrait sortir dans les prochains mois.