Source ID:8aacbddf-2c45-4d69-ac3b-36b7fa84af40; App Source:alfamedia

Michel Faubert: remixer ma vie

Le chanteur Michel Faubert et son groupe Les... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Le chanteur Michel Faubert et son groupe Les Charbonniers de l'enfer visitent des titres moins connus du répertoire, afin de protéger nos racines et le patrimoine vivant de notre folklore.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Chaque semaine, un musicien parle des chansons qui ont bercé sa vie. Cette semaine: Michel Faubert.

Quelle chanson vous rappelle votre enfance?

Ah que l'hiver de Gilles Vigneault

J'avais quatre soeurs plus vieilles que moi qui étaient beaucoup dans l'univers des chansonniers, de Gilles Vigneault et de Félix Leclerc. Mes soeurs écoutaient plus Leclerc et mes parents penchaient du côté de Vigneault. Alors, enfant, j'associais le côté folklorique de Vigneault à l'univers de mes parents cultivateurs. Je vois encore dans ma mémoire ma mère écouter Vigneault chanter à la radio «Ah que l'hiver tarde à passer [...] l'homme est parti pour travailler, la femme est seule à s'ennuyer».

Quelle chanson vous rappelle vos débuts sur scène? 

Un Canadien errant

Il y a deux manières de répondre. La première fois que j'ai mis les pieds sur une scène devant un public, c'est dans un spectacle étudiant de poésie à la polyvalente de Saint-Polycarpe. Je chantais le début de la chanson Un Canadien errant. Sinon, comme chanteur professionnel, c'est sur la scène du bar Les Foufounes électriques, en juin 1990, avec le groupe Locomotive. J'ai chanté Le prince Eusèbe pour lancer le spectacle Maudite mémoire.

Quelle est la chanson que vous auriez aimé écrire?

La tite toune de Gilles Vigneault 

C'est une bonne question qui m'a très embêté. Mais je vais choisir cette chanson mystérieuse et poétique (mais tout ce que fait Vigneault est éminemment poétique). C'est aussi très visionnaire. Vigneault a fait un Nostradamus de lui-même. Il a écrit La tite toune dans les années 60, et ça parle de choses qui sont en train de se passer aujourd'hui: l'hyperconsommation, la pollution et le gaspillage, la jeunesse éternelle, le capitalisme sauvage, etc. J'aime la chanter en concert et j'aurais aussi aimé l'écrire.

Quelle est la chanson de votre répertoire que vous préférez interpréter sur scène?

Le wagon (Boxcar) des Charbonniers de l'enfer

Elle ouvre le spectacle des Charbonniers de l'enfer. C'est une chanson de Neil Young qui a été adaptée et traduite par Jean-Claude Mirandette, un des membres du groupe. C'est une chanson avec laquelle, vocalement, je me sens à l'aise. Et ça raconte une belle histoire de rêve et de liberté.

Quelle est la chanson qui vous fait pleurer?

Ne pleure pas si tu m'aimes de Robert Charlebois

Cette pièce est une réflexion sur la mort à partir d'un magnifique texte de saint Augustin, que Charlebois a mis en musique il y a une dizaine d'années. C'est d'une beauté et d'une profondeur qui me tirent les larmes à tout coup.

Quelle chanson d'un artiste que vous suivez depuis ses débuts affectionnez-vous particulièrement?

Henry Lee de Nick Cave & The Bad Seeds avec PJ Harvey

Je suis un grand fan de Nick Cave et je le suis dans tout ce qu'il fait. Je pourrais nommer n'importe laquelle de ses pièces, mais je vais choisir Henry Lee, qu'il chante en duo avec PJ Harvey sur l'album Murder Ballads, paru en 1996. Je me spécialise dans la complainte folklorique et dramatique et, disons-le, des chansons de meurtres. En français, c'est plus rare. Et je retrouve ce lien dans cette chanson folklorique que Nick Cave a adaptée.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer