Half Moon Run a donné un spectacle secret dans le Mile End, samedi soir, et un autre à Québec, hier soir. Les centaines de spectateurs présents ont pu entendre en exclusivité des chansons du troisième album du groupe chouchou de Montréal.

Mis à jour le 26 mars 2018
Émilie Côté LA PRESSE

Les lieux des deux spectacles ont été divulgués aux détenteurs de billets à 24 heures d'avis. À Montréal, c'était dans la salle Piccolo, adjacente au Rialto. À Québec, c'était au Petit Champlain. Surprise, Safia Nolin assurait la première partie.

Au printemps 2015, c'est aussi sur scène, devant son public québécois, à Saint-Hyacinthe, que Half Moon Run (HMR) avait dévoilé en primeur des chansons de son deuxième album, Sun Leads Me On, cinq mois avant sa sortie.

Même formule trois ans plus tard, même conclusion: HMR n'était pas en rodage samedi soir, mais en pleine possession de ses moyens.

Devon Portielje, Conner Molander, Dylan Phillips et Isaac Symonds ont fait leur entrée sur la scène du Piccolo - dont on a beaucoup apprécié l'ambiance souterraine - vers 23 h. Ils ont ouvert la machine avec des succès du premier et du deuxième album, She Wants to Know et Turn Your Love.

«Merci tout le monde. Ça va bien? On a quelques chansons nouveaux», a osé dire en français le chanteur Devon Portielje.

Un quatuor à cordes s'est joint à HMR pour des arrangements sublimes.

Après une première et seule écoute de sept chansons nouvelles, difficile de savoir où s'en ira Half Moon Run sur son troisième album.

Le quatuor semble miser sur un son plus organique et folk-rock - voire blues - avec moins d'écarts électro-rock et plus de piano.

Le public a eu droit à une chanson-fleuve d'une bonne quinzaine de minutes qui pourrait avoir The New Truth comme titre et une autre baptisée Jello on My Mind.

Au rappel, le public a vibré au son de Full Circle, le tout premier succès de Half Moon Run. Et il a eu droit à la belle reprise de Suzanne de Leonard Cohen, que Half Moon Run avait notamment interprété au Festival international de jazz.

Après vérification, hier, avec l'équipe de HMR, le troisième album du groupe est en chantier et n'est pas terminé. D'autres pièces pourraient voir le jour. Devon Portielje, Conner Molander, Dylan Phillips et Isaac Symonds sont en mode «exploration» avant de boucler l'enregistrement en studio.

Safia Nolin en première partie surprise

Le public ignorait que Safia Nolin et son fidèle guitariste Joseph Marchand étaient au programme en première partie. En terrain connu, ils ont d'abord interprété le premier succès de Safia Nolin, La laideur.

Entre deux blagues sur Demi Lovato, Safia Nolin a ensuite révélé l'existence de «petites tounes nouvelles... peut-être encore plus déprimantes».

Ses nouvelles complaintes folk acoustiques entendues samedi soir étaient dans la continuité de son premier album Limoilou, sorti en septembre 2015.

Or, il faudra voir si l'auteure-compositrice-interprète, qui a refait équipe avec le réalisateur Philippe Brault, a opté pour un son différent - et moins minimaliste - en studio. Elle et Joseph Marchand ont par ailleurs agi à titre de coréalisateurs.

Soulignons que Safia Nolin se produira au Théâtre Outremont le 6 avril dans le cadre du Dr. Mobilo Aquafest.