Le légendaire groupe de rap américain A Tribe Called Quest sort vendredi, après près de deux décennies d'absence, son nouvel album auquel ont participé de nombreuses stars du hip-hop et qui comprend les dernières paroles de son chanteur Pfife Dawg, mort récemment.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Considéré comme l'un des plus grands groupes de rap de l'histoire, A Tribe Called Quest a dévoilé vendredi l'album We Got It from Here... Thank You 4 Your Service.

De grands noms de la musique comme Elton John, ou du rap américain comme Kanye West et Kendrick Lamar, ont contribué à l'opus de ceux qui ont donné un nouveau souffle au hip-hop, né dans les rues du Bronx à New York.

Deux de leurs albums, The low end theory (1991) et Midnight Marauders (1993), sont même régulièrement cités parmi les meilleurs du rap américain.

We Got It from Here... Thank You 4 Your Service revisite le style du groupe, qui n'avait plus sorti d'album depuis 1998 lorsque Q-Tip et Pfife Dawg, les deux chanteurs, s'étaient brouillés.

En 2015, les deux anciens camarades de classe dans le quartier du Queens, à New York, se sont réconciliés et se sont retrouvés dans un studio pour enregistrer à nouveau mais Pfife Dawg est mort en mars dernier, à 45 ans, après un long combat contre le diabète.

Dans The Killing Season, l'un des titres de cet album très politisé, avec les rappeurs Kanye West, Talib Kweli et Consequence, A Tribe Called Quest évoque le mouvement Black Lives Matter qui dénonce les violences policières visant les Noirs aux États-Unis.