• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Prix Polaris: Louis-Jean Cormier et Les soeurs Boulay en lice 
Source ID:; App Source:

Prix Polaris: Louis-Jean Cormier et Les soeurs Boulay en lice

Pierre Lapointe, Les soeurs Boulay et Peter Peter sont... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Pierre Lapointe, Les soeurs Boulay et Peter Peter sont sur la «longue liste» des 40 finalistes pour le prix Polaris, remis au meilleur album canadien.

Photo: André Pichette, La Presse

(Montréal) Une fois de plus, le Québec fait excellente figure dans la «longue liste» de 40 finalistes pour le prix Polaris, remis au meilleur album canadien. La musique francophone également, grâce à Pierre Lapointe, Louis-Jean Cormier, Peter Peter, Les Soeurs Boulay et Alaclair Ensemble.

«C'est vraiment un honneur pour nous», ont dit Stéphanie et Mélanie Boulay, avant d'interpréter deux chansons, ce matin, lors de la conférence de presse qui avait lieu au Centre PHI.

Le rock anglophone montréalais est aussi fort bien représenté avec les albums de Majical Cloudz, The Besnard Lakes, Godpseed You! Black Emperor, Kid Koala, Mac DeMarco, The Luyas, Suuns, Purity Ring, Colin Stetson et Young Galaxy.

Les 40 pré-finalistes devront attendre jusqu'au 16 juillet pour savoir si leur albums sont retenus pour la «courte liste» de 10 finalistes en vue du gala qui aura lieu le 23 septembre à Toronto.

Dans la longue liste, pas surprenant de retrouver les derniers disques de Metz, Metric, Chilly Gonzales, AC Newman, Rhye, Rah Rah et A Tribe Called Red.

Si Peter Peter espérait secrètement se retrouver dans la longue liste car son album avait fait le palmarès nord-américain des radios universitaires, Pierre Lapointe n'y avait même pas songé. Surtout que le projet de son album Punkt était personnel et conceptuel.

«Je l'ai su hier et je m'attendais vraiment pas à ça. C'est bien car le système de sélection est fiable et fait par des gens de l'industrie. C'est touchant de se retrouver avec cette famille d'artistes-là, a-t-il commenté. Reste à voir quel impact cela peut avoir d'être dans la liste des 40 albums finalistes.»

Comme le veut la tradition, des anciens finalistes montréalais ont dévoilé les noms des finalistes, dont Laurel Sprengelmeyer (Little Scream), Radio Radio, Owen Pallett et Ruby Kato Attwood de Yamatanka//Sonic Titan.

Le mérite artistique

Le seul critère du prix Polaris est le mérite artistique d'un album (tous genres confondus et sans aucune considération pour les ventes d'albums). L'équipe du Polaris a beau vouloir refléter le meilleur de toutes les provinces, c'est entre les mains du jury.

«Même si Montréal est riche musicalement, on ne peut rien contrôler à l'interne. Nous avons été soulagés en faisant le décompte car on faisait notre conférence de presse à Montréal», a confié Steve Jordan, président-fondateur du Polaris.

Le processus de vote est rigoureux. Dans un premier temps, les 200 journalistes et blogueurs - provenant de partout au Canada - qui forment le grand jury établissent leurs cinq albums préférés de l'année (du 1er juin au 31 mai). Suit une longue liste de 40 albums, puis un second vote qui permet de dresser la liste des 10 finalistes. Un jury de 11 membres détermine ensuite le grand gagnant, au terme d'un gala qui a lieu à Toronto (le 23 septembre cette année).

Steve Jordan a fondé le prix Polaris en 2006, à l'époque où l'indie-rock canadien explosait. Il s'est s'inspiré du prestigieux Mercury Prize en Angleterre et du prix littéraire canadien Giller.

«Depuis la première année du prix, la musique francophone est bien représentée. Malajube était dans notre première courte liste de finalistes», souligne-t-il.

Final Fantasy a gagné le tout premier prix Polaris, en 2006, suivi de Patrick Watson (2007), Caribou (2008), Fucked Up (2009), Karkwa, Arcade Fire et Feist.

Au-delà de la récompense, le prix Polaris est une plateforme qui permet de promouvoir la musique émergente canadienne et qui anime une communauté de mélomanes de toutes les provinces. Tout au long de l'année, Steve Jordan et son équipe tiennent des salons de discussions dans différentes villes canadiennes.

La liste des 40 artistes et albums finalistes

A Tribe Called Red, Nation II Nation

Alaclair Ensemble - Les maigres blancs d'Amérique du Noir

ANCIIENTS - Heart of Oak

The Besnard Lakes - Until In Excess, Imperceptible UFO

Louis-Jean Cormier - Le Treizième Étage

Mac DeMarco - 2

Daphni - JIAOLONG

Evening Hymns - Spectral Dusk

Hannah Georgas - Hannah Georgas

Godspeed You! Black Emperor - 'Allelujah! Don't Bend! Ascend!

Chilly Gonzales - Solo Piano II

Jim Guthrie - Takes Time

Hayden - Us Alone

Zaki Ibrahim - Every Opposite

KEN mode - Entrench

Kid Koala - 12 bit Blues

Kobo Town - Jumbie in the Jukebox

Pierre Lapointe - Punkt

Lee Harvey Osmond - The Folk Sinner

Les soeurs Boulay - Le poids des confettis

Corb Lund - Cabin Fever The Luyas

Animator Majical Cloudz - Impersonator

Metric - Synthetica

METZ - METZ

Danny Michel with the Garifuna Collective - Black Birds Are Dancing Over Me

AC Newman - Shut Down The Streets

Old Man Luedecke - Tender is The Night

Lindi Ortega - Cigarettes & Truckstops

Peter Peter - Une version améliorée de la tristesse

Purity Ring - Shrines

Rah Rah - The Poet's Dead

Rhye - Woman

Daniel Romano - Come Cry With Me

Colin Stetson - New History Warfare Vol. 3: To See More Light

Suuns - Images du futur

Tegan and Sara - Heatthrob

Al Tuck - Stranger at the Wake

Whitehorse - The Fate of the World Depends On This Kiss Provider

Young Galaxy - Ultramarine




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer