Le chanteur américain Jason Mraz passera à l'histoire le mois prochain, quand il se produira en Birmanie dans un effort de sensibilisation au trafic humain.

Publié le 16 nov. 2012
Chris Talbott ASSOCIATED PRESS

Mraz sera la grande vedette d'un concert extérieur organisé le 16 décembre prochain sur la place publique de Rangoon, devant la pagode de Shwedagon.

Le chanteur et compositeur est le premier artiste international à se produire dans le cadre d'un concert extérieur en Birmanie depuis la fin du régime militaire l'an dernier. Il semble également qu'il soit seulement le deuxième Occidental à faire un spectacle dans ce pays, le premier étant le groupe américain Ozomatli, lui qui avait été commandité par le département d'État américain pour y faire une apparition en 2009.

À propos du moment historique auquel il est sur le point de participer, Mraz dit considérer l'événement «excitant», ajoutant se rendre en Birmanie avec «une quantité énorme de gratitude et de respect». Le chanteur dit espérer «faire une différence» et rendre hommage à ses chansons, qui abordent les sujets de la guérison et de l'autonomisation.

Le spectacle s'inscrit dans la campagne MTV Exit, de la chaîne de télévision du même nom, et vise à «mettre fin à l'exploitation et au trafic humain», selon le site web de l'initiative. Les performances de Jason Marz et d'artistes locaux seront présentées à la télévision nationale de la Birmanie et sur le réseau international de MTV en 2013. Mraz a organisé un concert semblable aux Philippines l'an dernier.

Le groupe montréalais Simple Plan a lui aussi participé à MTV Exit. Il s'est produit à Hanoï, au Vietnam, en 2012, devant une foule de 40 000 spectateurs, selon MTV.