La chanteuse Marie-Pierre Arthur a remporté mardi le volet québécois du prix Félix-Leclerc de la chanson 2012, remis dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

LA PRESSE CANADIENNE

Créé en 1996, le prix vise à «stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production et la diffusion de la chanson francophone».

En remportant le prix, Marie-Pierre Arthur succède à Bernard Adamus (2011), Damien Robitaille (2010), Alexandre Désilets (2009), Catherine Major (2008) et Thomas Hellman (2007), entre autres.

Pour une troisième année consécutive, les FrancoFolies de Montréal se sont associées avec les FrancoFolies de La Rochelle, qui se dérouleront du 11 au 15 juillet. Le lauréat français du prix Félix-Leclerc sera annoncé pendant ce festival, le 15 juillet.

Native de Grande-Vallée, en Gaspésie, Marie-Pierre Arthur a accompagné plusieurs artistes comme bassiste avant de se lancer dans une carrière solo. Son premier album éponyme est paru en 2009. Trois ans plus tard, elle a offert un deuxième opus, Aux alentours.

La jeune artiste sera en spectacle au Club Soda, à Montréal, mercredi, avec François Lafontaine de Karkwa comme chef musical.

Outre Marie-Pierre Arthur, les autres artistes et groupes finalistes pour le prix Félix-Leclerc cette année étaient Fanny Bloom, Francis Faubert, David Giguère, Jimmy Hunt, Lisa LeBlanc, Salomé Leclerc, Patrice Michaud, Monogrenade et Karim Ouellet.