Le Québec a fait bonne figure au 6e gala des Prix de musique folk canadienne en raflant quatre prix samedi soir, à Winnipeg.

Publié le 21 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Les chanteurs Francis d'Octobre et Yves Lambert, le groupe Le Vent du Nord et Alexandre Boivin-Caron ont quitté la capitale manitobaine avec des trophées sous les bras.

 

Dans la catégorie Auteur-compositeur francophone de l'année, Francis d'Octobre (Ma bête fragile) a été préféré à Fredric Gary Comeau (Effeuiller les vertiges), Lennie Gallant (If We Had A Fire / Le coeur hante), David Jalbert (Le Journal) et Geneviève Toupin (Geneviève Toupin).

Yves Lambert s'est pour sa part vu décerner le prix du chanteur traditionnel de l'année avec son nouvel opus Bal à l'huile. L'ancien membre du groupe La Bottine Souriante était le seul artiste québécois en lice dans cette catégorie.

Si leur album La Part du feu a notamment échappé le prix Album de l'année - traditionnel, le quatuor Le Vent du Nord a réussi à mettre la main sur le prix Groupe de l'année.

Dans cette catégorie, ils ont coiffé deux autres autres groupes québécois: Les Tireux d'Roches et Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs - la formation dont fait partie le frère du célèbre conteur de St-Élie-de-Caxton, Fred Pellerin.

Quant à Alexandre Boivin-Gagnon, un accordéoniste traditionnel de Montmagny, il a été nommé Jeune artiste de l'année grâce à son album La Tradition.

Plusieurs représentants de la scène musicale québécoise avaient reçu une mise en nomination, dont Élage Diouf (l'un des frères Diouf), le duo Duval-Boulanger ou encore le groupe Mauvais sort.

En tout, 19 prix ont été remis lors de cette soirée animée par Benoit Bourque, de La Bottine Souriante, et Shelagh Rogers, de la radio de CBC.