Des débats corsés, mais respectueux : c’est le nouveau pari de Guy Nantel, qui a lancé jeudi la websérie Faut en parler. L’humoriste, habitué aux polémiques, promet « des discussions-débats comme on en voit très rarement au Québec ».

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

La première capsule, déjà en ligne sur la page Facebook de Guy Nantel, oppose l’humoriste Mike Ward et le chroniqueur de gauche Marc-André Cyr sur le thème de la liberté d’expression. Dans un communiqué, Guy Nantel explique avoir eu envie de creuser certaines questions qu’il aborde dans un recueil de réflexions tout frais, Le livre offensant.

Parmi les sujets « qui polarisent le plus le Québec de 2021 », l’ex-candidat à la direction du Parti québécois a aussi retenu pour la websérie la lutte LGBTQ+, le racisme systémique, la culture du viol et le journalisme. Ce thème passera notamment sous la loupe du chroniqueur Patrick Lagacé.

Au total, cinq épisodes de 25 minutes ont été produits par Entourage. Une nouvelle capsule sera publiée sur Facebook chaque jeudi jusqu’au 18 novembre. Avec ce dérivé du Livre offensant, Guy Nantel souhaite prouver que « l’échange est le meilleur moyen de rapprocher les gens, même s’ils partagent des idées différentes ».