Huit ans après son premier spectacle, Un gars c't'un gars, Alex Perron était de retour hier soir sur scène au Gesù avec Alex, ton coach de vie amoureuse - La conférence, une proposition humoristique originale qui n'a pas manqué de nous faire rire. On vous met au défi de ne pas être séduit par le sens de la dérision du nouveau gourou de l'amour.

STÉPHANIE VALLET LA PRESSE

Il y a un peu plus d'un an, Alex Perron lançait Le carnet d'Alex, un livre de conseils amoureux à saveur humoristique dont est aujourd'hui inspiré Alex, ton coach de vie amoureuse - La conférence. Amis du sarcasme et de la parodie, vous serez servis! Alex Perron détourne habilement dans son spectacle les phrases les plus creuses empruntées à des coachs de vie dont les conférences se multiplient comme des petits pains depuis les dernières années. Désireux de recréer l'ambiance d'une vraie conférence du genre, Alex Perron demande aux spectateurs de porter une étiquette indiquant leur nom ainsi que leur statut actuel, soit «en couple», «célibataire» ou «c'est compliqué». Le coach d'un soir tutoie allègrement son public, le remerciant bien sûr de «s'être choisi ce soir».

Les 10 premières minutes du spectacle sont plutôt déroutantes: le ton d'Alex Perron ne semble pas coller à son propos. Il manque peut-être un peu de subtilité dans sa manière de caricaturer les gourous de l'amour. Fort heureusement, les choses se replacent rapidement et l'humoriste laisse planer le doute sur ses intentions, ce qui accentue grandement l'effet comique.

Une mise en scène efficace

Côté mise en scène, aucun détail n'a été laissé au hasard: le projecteur et l'écran bon marché, ainsi que le fauteuil, la tisane magique du conférencier.

L'écran est bien utilisé par Alex Perron, qui illustre dans un très drôle exposé toutes les combinaisons de couples possibles, puis donne des exemples des photos de profil de sites de rencontre à ne pas utiliser.

L'humoriste a visiblement fait ses devoirs et se moque de tout ce qui est possible d'être tourné en dérision dans les conférences de coachs de vie. Il fait lever son public, lui faisant répéter tout au long de la soirée son mantra: «Vise haut, vise grand, vise le bout d'l'a marde!»

Au fil de son exposé, l'humoriste prodigue des conseils en tout genre pour rencontrer l'âme soeur. Au cours de la soirée, on apprend donc qu'il vaut mieux se faire son monsieur ou sa madame patate pour savoir ce qu'on cherche chez l'autre ou encore éviter de commencer sa petite annonce de site de rencontre par «urgent».

Le sens du détail

L'humoriste se lance également dans une énumération très réussie des meilleurs endroits où trouver l'amour, dont la buanderie. Il se livre à un exercice ridicule de pliage de drap contour avec une personne du public qui ne tombe pas à plat!

On apprécie particulièrement, tout au long du spectacle, le sens du détail et la qualité des textes d'Alex Perron, dont le sens de l'image est très fort. Dommage que certains exemples soient un peu moins forts, comme le cours de Zumba ou le centre commercial. La conférence aurait d'ailleurs mérité d'être resserrée d'un petit quart d'heure.

La performance d'Alex Perron se termine par une période de questions, et l'humoriste jongle habilement avec les interventions des spectateurs. Arrangé avec le gars des vues ou pas, ce segment qui aurait pu être tout à fait inutile s'avère très efficace!

Vous tomberez assurément sous le charme d'Alex Perron, qui a visiblement bûché pour offrir Alex, ton coach de vie amoureuse - La conférence, une proposition humoristique originale qui a le mérite d'essayer autre chose sur scène.

* * *

Alex, ton coach de vie amoureuse - La conférence. Alex Perron. Au Théâtre Petit Champlain le 16 avril, puis le 9 novembre. De retour au Gesù le 14 décembre.