Source ID:569560; App Source:cedromItem

Osheaga: cap sur les 10 ans

Affichant complet pour une autre année, Osheaga s'est conclu dans le succès, hier soir. Le promoteur evenko a déjà des idées plein la tête pour le 10e anniversaire du festival de renommée internationale, l'an prochain.

Avant de parler de chiffres et de bilan administratif, parlons un peu de musique...

Pour sa première visite à Montréal, l'enfant prodige de la pop, Lorde, a complètement envoûté le vaste public massé devant elle, hier soir. L'ange noir de la Nouvelle-Zélande a habité la scène à elle seule. À 17 ans, elle s'avère déjà une soliste pop de haut niveau.

> Nos photos

Sa reprise de Swingin' Party du groupé The Replacements, qui la précédait sur l'autre scène principale, ne pouvait pas mieux tomber. «Un grand honneur», a-t-elle commenté.

Reconnaissante et aussi émerveillée que la foule, Lorde a savouré chaque moment de son spectacle, soulignant «l'ironie» des textes d'adolescente en marge de ses chansons - par rapport à sa popularité actuelle. «C'est difficile de croire que c'est mon job

Le public a dansé en symbiose avec elle au son des excellents titres de son album Pure Heroine. La livraison de Tennis Court, Royals et Team s'est avérée encore meilleure que sur l'album.

Après Lorde, Arctic Monkeys a clôt la neuvième présentation d'Osheaga sur la scène principale, alors que Lykke Li a fait vibrer les airs de la scène Verte avec ses ballades viscérales romanesques. Plus tôt dans la journée, Billie Joe Armstrong de Green Day est monté sur scène avec The Replacements. Le groupe montréalais Half Moon Run a vécu une énième consécration en attirant une foule imposante devant les scènes principales à l'heure du souper.

Déjà le 10e

Grâce à la météo généreuse, plus de 135 000 entrées payantes et très peu d'imprévus, Osheaga met le cap sur son 10e anniversaire après une autre année de succès.

En affichant complet, evenko continue à maintenir sa vitesse de croisière avec une volonté d'accélérer.

Au cours des derniers jours, le promoteur a fait miroiter l'idée d'augmenter la capacité d'accueil du parc Jean-Drapeau à 60 000 personnes. Lors du bilan annuel, hier, le premier vice-président et directeur général Jacques Aubé a nuancé ses propos. Il veut avant tout améliorer l'aménagement du site, que ce soit «à 45 000, 50 000 ou 60 000 personnes». «Avant 2017» et «avec un «amphithéâtre multifonctions», a-t-il dit. «L'objectif premier est d'avoir des fans heureux et bien.»

Osheaga doit en effet améliorer le temps d'attente pour les toilettes et l'accès au métro à la fin des soirées.

L'ajout de la sixième scène avec des spectacles synchronisés en alternance avec la scène des Arbres? Concluant. Cela permet à evenko de programmer plus d'artistes et groupes locaux (Jimmy Hunt, Foxtrott, Le Trouble, Dead Obies).

Carte de visite

Osheaga compte sur l'appui et l'enthousiasme du maire Denis Coderre. Ce dernier a visité le site pendant le week-end, publié des photos sur Twitter et affirmé que le festival fait «partie de la signature de Montréal».

Cette année, près de 70% des festivaliers provenaient de l'extérieur du Québec et même de 50 pays différents. Tous les États américains étaient représentés et même l'Angola.

Osheaga a des retombées économiques majeures. Il fait culminer le taux d'occupation hôtelier dans les environs de Montréal à un niveau supérieur au Grand Prix.

Pour sa notoriété artistique et touristique, la Ville de Montréal en doit également une à Osheaga. Tout au long du week-end, des milliers de photos de Montréal ont circulé sur Instagram et Facebook. Au cours des derniers jours, Osheaga a été cité plus de 23 millions de fois sur Twitter, selon evenko.

Traités aux petits oignons en coulisse avec la nourriture de Chuck Hughes et un espace de repos niché dans les arbres près des cours d'eau, les artistes ont également partagé leur satisfaction sur les réseaux sociaux. Big Boi a mis en ligne des images du spectacle d'Outkast. Le duo a même demandé l'enregistrement de son spectacle pour ses archives.

On a vu circuler sur Twitter des photos des soeurs Haim qui mangeaient des bagels avec Chromeo. Des rumeurs veulent par ailleurs que les deux groupes collaborent sous peu.

Autre anecdote: Jack White a attendu de pouvoir serrer la main de Nick Cave, qui le précédait sur les scènes principales, avant de commencer son spectacle.

Aperçus sur le site: l'actrice américaine Olivia Wilde (Rush, House) et son mari Jason Sudeikis (SNL).

L'an prochain, le promoteur evenko souhaite frapper fort avec son 10e anniversaire. En conférence de presse, hier, on a notamment parlé de traversier. «On a plein d'idées, a lancé Nick Farkas, vice-président aux concerts et événements. On a maximisé la capacité [...] et on préfère miser sur le facteur wow.»

Rendez-vous l'an prochain, donc, du 31 juillet au 2 août. En attendant, l'été musical du parc Jean-Drapeau est loin d'être terminé avec les festivals Heavy Montréal (avec Metallica) et Île Soniq.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer