Il y a de ces sites sur lesquels on surfe avec un sentiment ambiguë. On sourit, mais on a envie de dire : «Oh, pauvre p'tit, lâchez-le tranquille!»

Mis à jour le 24 févr. 2009
Tristan Péloquin
Tristan Péloquin TECHNAUTE.CA

La colonne Deathwatch du webzine ValleyWag (LA source de potins de la Silicon Valley), qui surveille de près les entreprises titubantes du Net, fait généralement naître en moi ce drôle de sentiment. Mais pas aujourd'hui.

Dans sa dernière livraison, Deathwatch annonce la mort imminente de Second Life. Vous savez, cet univers virtuel en 3D doté d'une véritable économie, qui a tant fait couler d'encre en 2006 et 2007 ? Business Week en avait fait un immense dossier, Wired aussi (12 pages !). Reuters, CNN et même Le Devoir y avaient ouvert des bureaux virtuels (la photo vient de chez Michelle Blanc). Coca-Cola avait investi des centaines de milliers de dollars pour y avoir son propre amphithéâtre virtuel.

>>>Lire la suite sur le blogue de Tristan Péloquin