Le télétravail a souvent un inconvénient majeur qui toucherait près d’un demi-million de Québécois : impossible d’avoir accès au logiciel de correction Antidote, installé sur leur ordinateur au bureau.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Antidote dans les nuages

La firme québécoise Druide a décidé de leur faire une fleur en offrant gratuitement, jusqu’au 30 juin, à ses 7238 entreprises et organisations clientes, des mois avant sa sortie prévue, une version infonuagique d’Antidote. Le logiciel peut être utilisé dans des applications locales comme Word ou Pages. « On a eu droit à des réactions de joie incroyables des responsables de réseau quand on leur a annoncé ça, c’est comme si on leur avait enlevé un clou du pied ! », rapporte André d’Orsonnens, cofondateur et PDG de Druide informatique.

« Puncher » virtuellement

À partir de demain, alors que rouvriront certains chantiers résidentiels, les entrepreneurs auront tout un casse-tête administratif à résoudre : leurs ouvriers devront remplir tous les jours un questionnaire en 10 points sur leur état de santé. Ça tombe bien, une application mobile québécoise très populaire pour la gestion des horaires sur les chantiers, Mobile-Punch, intègre maintenant cette fonction. Les travailleurs n’ont qu’à cocher une dizaine de cases sur leur téléphone et le tout est envoyé à l’employeur. « J’imaginais un chantier de 50 personnes faisant la file le matin pour remettre leur papier, avec tous les risques de contamination…, dit Jérôme Guay, président de Mobile-Punch. Ça va grandement aider l’industrie. »

PHOTO FOURNIE PAR MOBILE-PUNCH

Mobile-Punch, une application de gestion d’horaire sur les chantiers, intègre maintenant une fonction qui permet aux ouvriers de remplir sur leur téléphone le questionnaire quotidien sur leur état de santé.

Gérer la circulation

Comment mesurer efficacement l’affluence dans les magasins, tout en affichant des messages de prévention et en rassurant clients et employés ? Une petite firme montréalaise, Intelligence industrielle, a trouvé la solution avec une installation étonnante, Signalisation digitale et dynamique, présentement à l’essai dans un Jean Coutu à L’Île-des-Sœurs. L’employé à l’entrée note chaque entrée et sortie sur son téléphone, avec deux gros boutons + 1 et - 1, et toutes les statistiques ainsi que des messages programmés s’affichent sur un téléviseur. « Ça va faciliter la mise en place du déconfinement puisque les zones publiques devront avoir un achalandage limité », indique Emmanuel Tran, responsable des communications chez Intelligence industrielle. L’installation complète est offerte à 2100 $ pour trois mois.

PHOTO FOURNIE PAR INTELLIGENCE INDUSTRIELLE

« Signalisation digitale et dynamique », présentement à l’essai dans un Jean Coutu à L’Île-des-Sœurs, permet d’afficher toutes les statistiques d’affluence dans le magasin.