Pour les dix ans du « jeu vidéo musical le plus vendu au monde », Just Dance 2020 ne chamboule rien à sa recette gagnante. À peine deux nouveaux petits modes, 40 hits de l’heure pour se secouer le popotin… et le party est pris, comme d’habitude.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Il est un peu ingrat d’avoir à critiquer la nouvelle édition d’un jeu comme Just Dance, basé depuis 2009 sur un concept archisimple qui n’a pas changé et qu’on a tranquillement peaufiné avec les années. L’interface cette année est une copie quasi intégrale de celle de 2019, qui avait apporté une meilleure clarté des menus et une navigation plus simple. On ne se plaindra pas de la voir reprise.

CAPTURE D'ÉCRAN, LA PRESSE

Chorégraphies enrichies

Rappelons le concept : danser sur une chanson populaire en suivant un entraîneur à l’écran, tout en tenant son contrôleur ou son téléphone intelligent à la main. C’est cet accessoire qui sert de détecteur de mouvement. Plus vous suivez avec fidélité le danseur virtuel, plus vous amassez d’étoiles. Pendant votre prestation, les commentaires explosent à l’écran -Perfect ! Super ! - et vous avez droit à certains bonus quand vous accumulez un certain nombre de points.

Nous avons trouvé globalement les chorégraphies un peu plus complexes et les gestes des danseurs à l’écran plus naturels. Les couleurs d’arrière-plan informatisé nous ont également semblé un peu moins criardes. De simples petites mises au point qui sont loin d’être flagrantes.

Pour l’édition 2020, on a droit à 40 nouvelles chansons qui ont fait fureur cette année, notamment I Don’t Care, Old Town Road, 7 Rings, Taki Taki et Bad Guy. Les vieux comme nous ne les reconnaissent pas toujours, mais comptez sur vos enfants pour les repérer avec enthousiasme. Pratiquement tout ce qui joue en boucle sur les radios commerciales a été ajouté, à l’exception notable et un peu étonnante de Señorita, le tube de l’année 2019. Nous n’avons pas réussi à avoir une explication de la part d’Ubisoft. On peut supposer que les droits étaient astronomiques.

Si vous trouvez qu’une banque de 40 chansons, c’est peu, Ubisoft offre un abonnement à Just Dance Unlimited, 500 chansons offertes à partir de 3,99 $ pour 24h jusqu’à 32,99 $ pour un an. À l’achat de Just Dance 2020, vous avez droit gratuitement à un accès d’un mois. La formule est un peu horripilante quand on vient de débourser 49,99 $ pour acheter le jeu, on en convient, mais c’est devenu une tendance dans l’industrie du jeu vidéo.

CAPTURE D'ÉCRAN, LA PRESSE

Étoiles, coop et enfants

La grande nouveauté, cette année, c’est le mode All Stars, une compilation de 10 chansons emblématiques tirées des Just Dance précédents. Nous y avons retrouvé par exemple Hot N Cold, de Katy Perry, et l’éternelle Rasputin de Boney M. Comme dans les menus à la Super Mario, le menu s’ouvre sur une nouvelle chanson surprise quand on a dansé avec succès sur la précédente.

Disparu dans les dernières éditions, le mode Co-op a été réintroduit. Il s’agit en fait de combiner les scores de plusieurs danseurs pour obtenir un pointage d’équipe.

Le mode Enfants propose 8 chorégraphies, certaines sur des airs enfantins, d’autres sur des hits grand public comme I Gotta Feeling, avec un graphisme et des gestes simplifiés.

On retrouve évidemment le mode traditionnel, dans lequel jusqu’à six personnes dansent sur une chanson. Le jeu vous proposera certaines chorégraphies selon votre historique, et on peut également laisser les chansons défiler selon une liste de lecture personnalisée ou conçue par les développeurs.

Si vous avez le goût de vous frotter au monde entier et que vous avez un abonnement pour un accès en ligne, vous craquerez pour le mode World Dance Floor. Quand vous y accédez, vous participez d’abord à un vote entre deux chansons. La plus populaire démarre et vous dansez contre quelques dizaines de concurrents à travers le monde. Vous voyez instantanément votre classement, qui apparaît à côté de votre pseudonyme et votre pays.

Dans notre cas, nous nous sommes régulièrement fait laver par des Américains et surtout des Brésiliens qui semblaient avoir quelques centaines d’heures d’entraînement. Mais peu importe, le moment est intense et le concept très amusant. Et arriver 35e sur 87, notre meilleur score, n’est pas si déshonorant.

CAPTURE D'ÉCRAN, LA PRESSE

Promesse remplie

Le verdict : on aime. Le concept est assez fertile pour avoir nourri 11 éditions en dix ans jusqu’à maintenant sans s’essouffler, et les ajustements ne font que rendre l’expérience plus agréable. On aurait pu cependant aller un peu plus loin en élaguant certains menus. Nous avons toujours autant de difficultés à effectuer certaines manœuvres, comme passer de deux à un seul joueur ou modifier les avatars.

L’abonnement Just Dance Unlimited nous fait toujours un peu grogner et le choix des hits nous paraît parfois discutable. Mais en fin de compte, Just Dance 2020 remplit comme toujours sa promesse : faire swinguer la compagnie.

CAPTURE D'ÉCRAN, LA PRESSE

Just Dance 2020

Développeur : Ubisoft Paris

Date de sortie : 5 novembre 2019

Plateformes : Nintendo Switch, Wii, PlayStation 4 et Xbox One, Stadia à partir du 19 novembre (essayé sur Switch)

Prix : 49,99 $

Note : 4,5 sur 5