Tout parent rêve que son ado sue à grosses gouttes en sillonnant son île dans Fortnite, ou qu’il se muscle le bras à lever sa hache virtuelle ou son bazooka à bulles ioniques. Nintendo a une réponse à ce fantasme : Ring Fit Adventure.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Ce jeu pour Nintendo Switch sorti le 18 octobre dernier est un mélange très réussi entre l’application d’entraînement classique et le jeu vidéo d’aventure. Encore une fois, on trouve une utilisation étonnante des deux petites télécommandes de la Switch, les Joy-Con. L’une est sanglée à la cuisse gauche du joueur, l’autre est insérée dans un cercle de métal gainé de caoutchouc de la taille d’un volant appelé Ring-Con.

Traduire l'effort

CAPTURE D'ÉCRAN

Ce sont les deux ingrédients qui vont permettre au joueur de contrôler son avatar à l’écran. La mission : traverser des paysages fantastiques en courant, en sautant des obstacles et en montant des escaliers, pour tirer sur des ennemis de toute sorte dirigés par un dragon maléfique, aspirer des trésors ou s’élever dans les airs.

On apprend en une dizaine de minutes que toute commande dans ce jeu va se traduire en vraie sueur. Tous les pas, déplacements et courses du joueur sont reproduits à l’écran, grâce au Joy-Con attaché à la cuisse. On doit courir pour arpenter les routes et multiplier les mouvements pour attaquer ou se défendre.

Quant au volant entre nos mains, il permet de s’envoler quand on le dirige vers le bas ou d’aspirer des trésors quand on l’étire. Si vous le pressez, un projectile d’ondes en sort. L’étirer ou la comprimer demande un bon effort, que vous devez d’ailleurs calibrer selon votre force dès le départ.

Battements cardiaques

CAPTURE D'ÉCRAN

Quelques exemples des exercices qu’on vous ordonnera d’accomplir : redresser puis étirer les jambes pour attaquer, comprimer le volant contre votre abdomen pour créer un bouclier,   adopter des postures lentes de yoga pour envoyer une salve. À travers une douzaine de niveaux à l’intensité grandissante, vous obtenez chaque fois un relevé de vos efforts en temps, en calories et même en battements cardiaques. Eh oui, le Joy-Con sur le volant est équipé d’un lecteur infrarouge qui donne une lecture approximative de vos battements.

Et toute victoire finit par un exercice qui vous fera lentement lever les bras… pour la photo finale.

En dehors de ces niveaux, on a accès à 12 mini-jeux d’à peine une minute qui permettent de s’amuser gratuitement à détruire des caisses ou grimper une tour en serrant le Ring-Con pour ramasser le plus de pièces d’or ou de points possibles.

Oublier l’exercice

Le graphisme du jeu est joli, un peu dans le style de The Legend of Zelda, bien que loin d’être époustouflant. On ne s’attardera pas au scénario, qui n’est qu’un prétexte pour des exercices, mais pour lequel on a fignolé une histoire intéressante avec quelques rebondissements. Le but est de vous faire oublier que vous êtes là pour l’activité physique, et c’est mission accomplie sur ce plan. On sort d’une session de Ring Fit Adventure bien en sueur, même pour un sportif aguerri, et plutôt amusé.

Une belle combinaison.

Ring Fit Adventure

Pour Nintendo Switch

•1 joueur

•Éditeur et développeur : Nintendo

•Sortie : 18 octobre 2019  

•Prix : 99,99 $ (accessoires et cartouche de jeu)

•Note : 4 sur 5