(Valcourt) Le constructeur de motoneiges et de motomarines BRP a annoncé mardi qu’il dépenserait jusqu’à 350 millions pour racheter de ses actions.

La Presse Canadienne

Le fabricant de Ski-Doo et de Sea-Doo a précisé qu’il prévoyait aller de l’avant avec une « procédure d’adjudication à la hollandaise modifiée », qui permettrait aux actionnaires d’offrir leurs actions à un prix d’au moins 94 $ et d’au plus 113 $ par action.

Le prix d’achat à payer par BRP sera déterminé à l’expiration de l’offre et s’appuiera sur le nombre d’actions déposées et les prix demandés.

Les actions à droit de vote subalterne de BRP ont clôturé lundi à 93,89 $ à la Bourse de Toronto, avant l’annonce du rachat.

BRP a précisé que le Groupe Beaudier, qui comprend la société de portefeuille de la famille Beaudoin et détient collectivement 27,7 % des actions en circulation et des actions à droit de vote multiple de BRP, avait fait savoir qu’il procédera par voie de dépôts proportionnels le cadre de l’offre, afin de maintenir sa participation proportionnelle dans la société.

En rachetant ses actions, une entreprise répartit ses bénéfices sur un moins grand nombre d’actions. Cela augmente son bénéfice par action, un ratio clé utilisé pour déterminer la santé financière d’une entreprise.