La coopérative de producteurs laitiers Agropur a réduit sa dette à long terme de 300 millions au cours de son dernier exercice financier. Pour la deuxième année de suite, aucune ristourne ne sera versée en argent aux producteurs laitiers.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Agropur a consacré 306 millions au remboursement de sa dette au cours de son année financière 2020, terminée le 31 octobre.

Environ le tiers de la somme consacrée au remboursement de la dette provient à la fois des ristournes qu’Agropur ne verse plus en espèces aux producteurs laitiers et du report du paiement des dividendes sur les 770 millions de parts privilégiées de premier rang appartenant à la Caisse de dépôt et placement du Québec, à Investissement Québec, au Fonds de solidarité FTQ, à la Banque Nationale, à Capital régional et coopératif Desjardins, entre autres. Certains de ces dividendes cumulatifs donnent un rendement courant minimal de 5,9 % et d’autres, de 6,55 %. Agropur avait versé 63 millions en dividendes sur des parts privilégiées en 2018-2019.

La dette à long terme s’élève maintenant à 1,1 milliard. Elle était de 1,4 milliard à la fin 2019 après une série d’acquisitions réalisées par le patron précédent, Robert Coallier.

Même si la dette a diminué de 300 millions, la facture d’intérêt a bondi de 17 %, une augmentation « notamment due à la hausse des taux d’intérêt », explique la coopérative dans son rapport financier. Elle a dû payer 79 millions en frais financiers nets en 2020, comparativement à 68 millions l’année précédente.

L’effort de réduction de la dette se poursuivra, annonce dans son message aux porteurs de parts le grand patron Émile Cordeau. « Nous débutons l’année 2021 avec deux annonces qui mèneront à la vente de notre usine de Grand Rapids au Michigan ainsi que de notre filiale Aliments Ultima au Québec. Ces transactions nous permettront de réduire davantage notre endettement. »

Rappelons que l’on avait appris en décembre la vente de la division des yogourts d’Agropur à la société française Lactalis.

> Relisez l’article « Agropur se défait des yogourts Iögo »

Le prix du fromage a triplé aux États-Unis

Parmi les faits saillants de l’exercice 2020, les ventes d’Agropur ont connu une hausse de plus de 6 %, à 7,7 milliards. L’exploitation pour une première année complète de l’usine de fromage de Lake Norden, dans le Dakota du Sud, et la hausse spectaculaire du prix du fromage aux États-Unis expliquent cette croissance.

« Au cours de l’exercice 2020, le prix du fromage aux États-Unis a atteint le plus bas niveau depuis que nous y avons des activités soit à 1,00 $ US/lb, pour ensuite remonter à un sommet de 3,00 $ US/lb », souligne le transformateur laitier dans son rapport financier, publié sur son site web.

Parmi les facteurs négatifs, les mesures gouvernementales pour contrer la pandémie ont nui à la coopérative agricole. La hausse des ventes au détail n’a pas été suffisante pour compenser la baisse des ventes HRI (hôtels, restaurants et institutions).

Pour ce qui est de la rentabilité, Agropur a enregistré un excédent net de 39 millions, un montant semblable à celui de l’exercice précédent. L’excédent avant ristournes et impôts est plus élevé toutefois, à 70 millions, en hausse de 47 %.

« Cette progression provient des activités des deux côtés de la frontière, explique Agropur. Du côté des activités américaines, l’amélioration des marges sur les produits de lactosérum et la contribution de la nouvelle usine de Lake Norden ont favorisé la hausse du BAIIA [bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement]. Au Canada, l’amélioration de la rentabilité de nos produits vendus et l’effort collectif de réduction des dépenses ont augmenté l’excédent d’exploitation. »

Agropur en profite pour hausser les ristournes aux membres à 43,4 millions, en hausse de 45 % par rapport à celles de l’année précédente. Pour relativiser, rappelons que les ristournes annuelles dépassaient 100 millions de 2010 à 2013.

Les ristournes de 2020 seront payables uniquement en parts de placement comme ce fut le cas lors de l’exercice précédent. Antérieurement, 25 % des ristournes étaient plutôt versées au comptant à chacun des quelque 3000 membres de la coopérative. Les liquidités ainsi préservées ont servi à rembourser la dette à long terme.

Exercice financier 2020 d’Agropur en un coup d’œil

(Exercice clos le 31 octobre 2020)

Chiffre d’affaires : 7,7 milliards (+ 6,3 %)
Excédent net : 38,8 millions (- 0,75 %)
Ristournes aux membres : 43,4 millions (+ 44,9 %)
Source : Agropur