Le Groupe SNC-Lavalin a annoncé mardi que Kevin Lynch prévoyait se retirer du poste de président du conseil d’administration une fois que le conseil lui aura trouvé un successeur.

La Presse canadienne

La firme d’ingénieurs a expliqué que le processus de sélection d’un remplaçant serait dirigé par le comité de gouvernance et d’éthique du conseil d’administration, et que M. Lynch avait demandé à ce qu’il soit achevé au plus tard en septembre.

SNC travaille sur une nouvelle orientation stratégique depuis plusieurs mois, et a notamment l’intention de nommer plusieurs nouveaux cadres supérieurs et d’apporter des changements à son conseil d’administration.

Dans un communiqué, M. Lynch, qui quittera également ses fonctions d’administrateur une fois qu’un nouveau président aura été trouvé, affirme que le changement de cap de l’entreprise devrait comprendre la nomination d’un nouveau président, pour aider à guider la mise en œuvre de la nouvelle orientation de l’entreprise.

La division de la construction de l’entreprise a réglé des accusations criminelles en décembre, en plaidant coupable à un seul chef d’accusation de fraude lié à des projets en Libye.

SNC doit publier ses résultats du premier trimestre et tenir son assemblée annuelle des actionnaires jeudi.