Cogeco Communications a fait état mardi de revenus et de profits en hausse au premier trimestre, notamment grâce à la croissance du nombre de clients de l’internet des secteurs résidentiel et commercial aux États-Unis.

La Presse canadienne

Pour le trimestre clos le 30 novembre 2019, les revenus ont augmenté de 1,8 % par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent, pour atteindre 586,8 millions, a indiqué l’entreprise, mardi, après la fermeture des marchés.

En fait, les revenus des services à large bande aux États-Unis ont augmenté de 3,5 %, tandis que ceux des services à large bande canadiens ont diminué de 0,5 % notamment en raison d’une diminution du nombre de clients du service de vidéo.

Aux États-Unis, Cogeco attribue ses revenus accrus à la croissance du nombre de clients de l’internet des secteurs résidentiel et commercial, ainsi qu’à des hausses tarifaires entrées en vigueur principalement au quatrième trimestre de l’exercice 2019.

Ces éléments sont contrebalancés en partie par la baisse du nombre de clients du service de vidéo et la baisse des produits tirés de la publicité politique, indique l’entreprise établie au Québec.

Le bénéfice du premier trimestre s’est chiffré à 89,7 millions, en hausse par rapport à 75,2 millions un an plus tôt. Cette augmentation des profits « tient surtout à une augmentation du BAIIA ajusté et à une diminution des charges financières et des frais d’intégration, de restructuration et d’acquisition, contrebalancées en partie par une augmentation des impôts sur le résultat », affirme la compagnie.

Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation ont augmenté de 50,7 %, pour s’établir à 149,2 millions.

Un dividende déterminé trimestriel de 58 cents par action a été annoncé.

Le 10 janvier, la société a annoncé la signature, par sa principale filiale américaine Atlantic Broadband, d’une entente définitive visant l’achat de Thames Valley Communications, une entreprise de services à large bande exerçant ses activités dans le sud-est du Connecticut, pour un montant de 50 millions US.

Cogeco affirme que la transaction, qui devrait se conclure d’ici trois mois, ajoutera environ 10 000 clients à Atlantic Broadband.

« Notre secteur des services à large bande américains poursuit sa croissance interne soutenue par l’augmentation des ventes et l’intensification des efforts en matière de marketing dans les secteurs résidentiel et commercial, et nous demeurons à l’affût de nouvelles acquisitions susceptibles d’accélérer notre croissance », a déclaré par communiqué Philippe Jetté, président et chef de la direction de Cogeco Communications.

« Nous remarquons une belle progression des unités de service primaire en ce qui concerne notre secteur des services à large bande canadiens et nous nous réjouissons du lancement prochain de la plateforme IPTV », a-t-il ajouté.