L'aéroport Trudeau à Montréal a accueilli un nombre record de 16,6 millions de passagers en 2016, ce qui représente une augmentation de 1,1 million ou 6,9 % par rapport à 2015.

Martin Vallières LA PRESSE

Il s'agit aussi d'une septième hausse annuelle consécutive du trafic passagers, selon les données publiées ce midi par la société Aéroports de Montréal (ADM).

Selon ADM, ce nouveau record de passagers à Montréal-Trudeau lui permet aussi de «consolider sa position au troisième rang des aéroports du Canada», après Toronto-Pearson et Vancouver.

En 2016, les trois principaux types de liaisons partant ou arrivant à Montréal-Trudeau ont participé à la hausse du trafic passagers.

Le secteur des vols domestiques (au Canada) affiche une hausse de près de 9,7 %, particulièrement sur la liaison Montréal-Toronto.

Le secteur des vols internationaux a connu une augmentation de 5,9 % du trafic passagers. ADM souligne l'arrivée de nouveaux transporteurs, dont Air China, et un nouveau sommet d'achalandage sur les liaisons avec l'Europe, avec l'ajout de vols par Air Canada, Air Transat et des compagnies internationales.

Quant au secteur des vols transfrontaliers entre le Canada et les États-Unis, il a vu une hausse de 4,3 % de son trafic passagers en 2016.

Selon ADM, ce sont les liaisons vers l'Ouest américain (Los Angeles, San Francisco,  Las Vegas et l'ajout de Denver), ainsi que vers trois aéroports new-yorkais (JFK, LaGuardia, Newark) qui ont le plus contribué à cette hausse du trafic passagers transfrontalier.

Enfin, le trafic passagers des vols en correspondances nationales ou internationales à Montréal-Trudeau a passé le seuil des trois millions en 2016, soit 300 000 passagers de plus qu'en 2015.

Pour la suite, le nouveau président-directeur général d'ADM, Philippe Rainville, estime que «si la tendance se poursuit, notre trafic approchera les 20 millions de passagers en 2020, ce qui ferait passer Montréal-Trudeau à un niveau supérieur.»

Il souligne le début, dans quelques jours, de la liaison quotidienne d'Air Canada entre Montréal et Shanghai, ainsi que l'ajout de vols internationaux par Air Transat, dont Tel-Aviv en Israël.