Transforce accroît sa présence aux États-Unis en mettant la main sur les activités nord-américaines de transport de lots complets de XPO Logistics pour 558 millions US en espèces.

Mis à jour le 28 oct. 2016
Julien Arsenault LA PRESSE CANADIENNE

La plus importante entreprise de camionnage au pays, établie à Montréal, estime que cette acquisition, annoncée jeudi après la clôture des marchés, lui permettra de devenir un joueur de «premier plan» au sud de la frontière.

XPO Logistics, établie dans l'État du Missouri, est la 19e entreprise de camionnage aux États-Unis et couvre également le Mexique.

«Cette acquisition (...) nous donne accès à une clientèle diversifiée et prestigieuse», a souligné le président et chef de la direction de Transforce, Alain Bédard, par voie de communiqué.

Celui-ci discutera de la transaction avec les analystes financiers dans le cadre d'une conférence téléphonique prévue vendredi matin.

XPO Logistics exploite un réseau qui comprend 29 établissements, 3000 véhicules motorisés ainsi que 7500 remorques.

Cette acquisition devrait permettre à Transforce d'ajouter 530 millions US à ses revenus annuels aux États-Unis, qui devraient se chiffrer à environ 850 millions US.

La transaction est en partie financée par la facilité de crédit existante de Transforce ainsi qu'une nouvelle de 500 millions CAN garantie par la Banque Nationale et la Banque Royale.

L'an dernier, Transforce avait vendu sa division de gestion des matières résiduelles à GFL Environmental, une entreprise de Toronto, pour 800 millions CAN, afin de rembourser une partie de sa dette et réaliser d'autres acquisitions.

En 2014, l'entreprise québécoise avait mis la main sur le transporteur ontarien Contrans pour 495 millions CAN.

Transforce se présente comme un chef de file nord-américain du transport et de la logistique. La société génère des revenus de plus de 4 milliards CAN par année.

À la Bourse de Toronto, l'action de Transforce a terminé la séance à 27,16 $, en hausse de 27 cents, ou 1 %.