Source ID:580440; App Source:cedromItem

Départs à la haute direction de Bombardier Aéronautique

Hélène Gagnon a occupé la présidence du conseil... (Photo d'archives, La Presse)

Agrandir

Hélène Gagnon a occupé la présidence du conseil d'administration de l'Association des industries aérospatiales du Canada, en 2012-2013.

Photo d'archives, La Presse

La saignée se poursuit à la haute direction de Bombardier Aéronautique et devrait s'accentuer la semaine prochaine.

«Il y aura d'autres départs, la cascade va se faire la semaine prochaine, a indiqué la porte-parole de Bombardier Aéronautique, Isabelle Gauthier, dans une entrevue téléphonique avec La Presse Affaires. Il y a des gestionnaires qui vont partir, des vice-présidents, des directeurs, des chefs de service.»

Hier, c'est une figure importante de l'industrie aéronautique québécoise et canadienne qui a dû quitter Bombardier Aéronautique, soit sa vice-présidente aux affaires publiques et à la responsabilité sociale d'entreprise, Hélène Gagnon.

Mme Gagnon a notamment joué un rôle important au sein d'Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec. Elle a également été la première femme à occuper la présidence du conseil d'administration de l'Association des industries aérospatiales du Canada, en 2012-2013.

Le vice-président à la stratégie et au développement international de Bombardier Aéronautique, Michael McAdoo, a également quitté l'entreprise hier.

La semaine dernière, le vice-président au marketing de Bombardier Aéronautique, Philippe Poutissou, avait dû tirer sa révérence lui aussi.

Restructuration

Ces départs sont liés à la décision de Bombardier de restructurer Bombardier Aéronautique, une initiative annoncée le 23 juillet dernier. La société a entrepris de diviser Bombardier Aéronautique en trois unités d'affaires, soit Avions Commerciaux, Avions d'affaires et Aérostructures et Ingénierie, afin d'augmenter son agilité et sa flexibilité. Du coup, Bombardier a éliminé tout un niveau d'administration.

Cette décision a entraîné le départ à la retraite du président de Bombardier Aéronautique, Guy Hachey, âgé de 59 ans. Elle devrait également entraîner la suppression de 1800 emplois.

Mme Gauthier a réitéré hier que ces emplois sont liés à des fonctions indirectes de soutien, comme les ressources humaines, les communications et les finances. Il ne s'agit donc pas de fonctions liées à la production.

«Dans cette vague-ci, il n'y a pas vraiment d'employés syndiqués», a-t-elle déclaré.

Bombardier n'est pas en mesure de dire combien d'emplois seront supprimés dans la région de Montréal.

Hélène Gagnon a occupé la présidence du conseil d'administration de l'Association des industries aérospatiales du Canada, en 2012-2013.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer