Le vice-président des programmes du chantier naval, Scott Jamieson, a affirmé que cette réduction de personnel était nécessaire afin de procéder à la construction de nouvelles installations.

Publié le 21 août 2013
LA PRESSE CANADIENNE

M. Jamieson n'a pu préciser, mercredi, combien des quelque 900 employés de l'entreprise seraient affectés par cette mesure.

Irving espère cependant pouvoir rappeler ces travailleurs lorsque les travaux de construction de six à huit navires de patrouille extracôtiers de l'Arctique s'amorceront en 2015, a-t-il indiqué.

La Nouvelle-Écosse a consenti un prêt de 260 millions de dollars à l'entreprise en mars 2012 afin de la soutenir dans les travaux d'amélioration de ses installations.

Irving a attribué 127,7 millions de dollars en contrats depuis qu'il a obtenu, en octobre 2011, le contrat de 25 milliards pour la construction de 21 vaisseaux de combats pour la Marine canadienne.