Investissements PSP s'installe à New York

Pour piloter la filiale de New York, PSP... (Photo fournie par Investissements PSP)

Agrandir

Pour piloter la filiale de New York, PSP a recruté un financier d'expérience dans le marché des titres de financement privé, David Scudellari, dont le CV comprend les Goldman Sachs et Barclays Capital.

Photo fournie par Investissements PSP

La société montréalaise Investissements PSP, qui gère plus de 112 milliards de dollars d'actifs des caisses de retraite des employés fédéraux, a désormais pignon sur rue à New York avec l'implantation d'une filiale spécialisée dans les placements en titres de dette privés.

Cette nouvelle adresse constitue aussi pour PSP la première étape du plan d'expansion internationale qui a été élaboré par son nouveau président et chef de la direction, André Bourbonnais, depuis son entrée en poste en mars dernier. PSP a aussi Londres dans sa ligne de mire, ainsi que des métropoles financières d'Asie comme Singapour et Shanghai.

Pour piloter la filiale de New York, PSP a recruté un financier d'expérience dans le marché des titres de financement privé, David Scudellari, dont le CV comprend les Goldman Sachs et Barclays Capital. M. Scudellari se joint aussi à la haute direction de PSP en tant que premier vice-président et chef des placements en dette et titre de créances privés.

En entretien de New York, hier, M. Scudellari a souligné son objectif de constituer d'ici trois ans un portefeuille de 3 à 5 milliards US en titres de dette provenant du vaste marché du financement privé, qui émane surtout des grandes banques d'investissement.

Ce marché, que la direction de PSP évalue à «plus de 1000 milliards de dollars», demeure sous-représenté dans ses portefeuilles, malgré son attrait comme placements à long terme assorti d'un rendement au comptant compétitif.

Mais pour bien s'insérer comme investisseur dans ce marché, PSP devra tisser des liens et des partenariats d'affaires avec ses principaux intervenants localisés surtout à New York.

À cette fin, David Scudellari prévoit s'entourer d'ici six mois d'une douzaine de financiers professionnels d'expérience dans le marché primaire (émission) des titres de dette privée.

Cette équipe pourrait grandir ensuite jusqu'à 20 personnes, auxquelles s'ajouteraient aussi quelques professionnels de la section des placements privés chez PSP.

Selon M. Scudellari, «ce nouveau bureau deviendra un puissant porte-étendard de PSP dans le milieu financier new-yorkais, où se croisent les plus grandes institutions financières du monde et les principaux intervenants du marché des placements privés».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer