Source ID:524667; App Source:cedromItem

La CIBC veut croître encore au Québec

La banque compte maintenant 834 000 clients au... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

La banque compte maintenant 834 000 clients au Québec, dont 300 000 dans la région de Montréal.

Photo archives La Presse Canadienne

La Banque CIBC a d'autres ambitions de croissance dans le marché des services financiers au Québec, et dans la région de Montréal en particulier, après quelques années «plutôt bonnes» de l'avis de son président et chef de la direction, Gerry McCaughey.

Interviewé à ce sujet par La Presse, hier, après l'assemblée des actionnaires qui avait lieu à Montréal, M. McCaughey a répondu avec un état de la situation favorable de la CIBC au Québec.

La banque compte maintenant 834 000 clients au Québec, dont 300 000 dans la région de Montréal. Dans cette clientèle québécoise, on retrouve 683 000 particuliers et 61 000 entreprises. S'y trouvent aussi 28 000 clients en gestion de patrimoine et de placements, à la Banque CIBC et sa filiale CIBC Wood Gundy, ainsi que 10 000 clients des services financiers President's Choice qui sont en partenariat avec le détaillant alimentaire Loblaws/Provigo.

Nouveaux employés

Pour desservir cette clientèle, selon M. McCaughey, la CIBC a dû accroître son effectif québécois de 200 employés depuis 2 ans. Elle compte maintenant 3600 employés, dont 2000 dans la région de Montréal.

Cet effectif comprend le personnel de direction de deux grosses filiales gérées de Montréal pour toute la banque: la filiale de courtage boursier et de gestion de portefeuilles CIBC Wood Gundy (126 milliards en actifs administrés) et la filiale Gestion globale d'actifs CIBC, qui supervise quelque 96 milliards en actifs de fonds de placement.

Selon Gerry McCaughey, la priorité commerciale de la CIBC de «fournir des services bancaires le plus pratiques et personnalisés possible en fonction des besoins de nos clients» a été bien accueillie dans le marché québécois.

«Une économie en croissance et une clientèle des services financiers en expansion demeurent les principaux motifs d'ajouter des employés et des services. À cet effet, les marchés de la région de Montréal et de tout le Québec ont été plutôt bons pour la CIBC ces dernières années, a-t-il indiqué.

«Nous voulons poursuivre un bon rythme de croissance au Québec à moyen terme, au-delà des fluctuations économiques et des ajustements parfois nécessaires à court terme.»

Dans le rapport annuel 2013 de la CIBC, on indique que l'actif en «prêts et acceptations» au Québec est comptabilisé à 21,2 milliards, soit 70% de plus qu'il y a 5 ans.

Pour le président du conseil d'administration de la CIBC, l'homme d'affaires québécois Charles Sirois, le fait que la banque tienne son assemblée des actionnaires à Montréal pour la deuxième fois en cinq ans démontre l'importance accordée à sa clientèle québécoise.

«C'est important de revenir à Montréal à quelques années d'intervalle, parce que nous y avons une base d'affaires importante, a-t-il indiqué. La tenue de l'assemblée est aussi une occasion rare pour nos clients québécois de rencontrer les principaux dirigeants de la banque et les membres de son conseil.»

Départ du président

Parmi les quelques actionnaires québécois de la CIBC qui étaient à son assemblée, hier, le sentiment semblait plutôt favorable envers la haute direction.

Et ce, malgré que le président Gerry McCaughey leur ait annoncé son départ dans deux ans, le temps que le conseil de la banque lui désigne un successeur.

Ce départ de M. McCaughey, qui aura alors 60 ans, surviendra au terme d'un mandat de 10 ans marqué surtout par le redressement de la gestion de risque à la CIBC. Ce redressement s'imposait après les énormes pertes de 10 milliards de la CIBC durant les années 2007 à 2009 de la crise financière des prêts hypothécaires à risque (subprimes) aux États-Unis, ainsi que les 2 milliards en pénalités et dédommagements versés deux ans auparavant pour son implication dans le scandale d'Enron.

Dans ses propos aux actionnaires de la CIBC, hier, Charles Sirois a souligné la «période difficile» qui avait marqué le début de mandat de Gerry McCaughey. Mais il s'est empressé de vanter les résultats de son plan de solidification du bilan de la banque qui lui ont valu récemment une place parmi les «banques les plus solides du monde», selon l'agence financière Bloomberg.

La Banque CIBC au Québec

> 3600 employés au Québec, dont 2000 à Montréal

> 834 000 clients au Québec, dont 300 000 à Montréal

Actif en prêts au Québec

21,2 milliards (+ 70% en 5 ans)

Filiales dirigées de Montréal:

> Gestion globale d'actifs CIBC (96 milliards en actifs administrés)

> CIBC Wood Gundy (courtage boursier, 126 milliards en actifs administrés)

Source: Banque CIBC




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer