La banque d'affaires américaine Morgan Stanley (MS) a annoncé jeudi qu'elle était tombée dans le rouge au troisième trimestre à cause d'une charge comptable, mais en excluant les éléments exceptionnels, elle a fait mieux qu'attendu.

Publié le 18 oct. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

La perte nette part du groupe s'élève à 1,0 milliard de dollars contre un bénéfice de 2,2 milliards un an plus tôt.

Les comptes du troisième trimestre comprennent une charge comptable de 2,3 milliards de dollars liée à un ajustement à la baisse des actifs liés aux taux d'intérêt. À l'inverse, le troisième trimestre 2011 avait bénéficié d'un gain exceptionnel comptable.

Hors éléments exceptionnels, la banque dégage un bénéfice de 28 cents par action, alors que les analystes tablaient sur 24 cents en moyenne.

Le chiffre d'affaires a chuté de 46% à 5,3 milliards de dollars. Il est inférieur aux 6,4 milliards attendus mais si l'on exclut la charge exceptionnelle, qui affecte la valorisation des produits, il dépasse les attentes.

L'action progressait de 1,51% à 18,77 dollars lors des échanges électroniques trente minutes après la publication de ces résultats.

Le PDG James Gorman s'est félicité de résultats «illustrant une entreprise équilibrée et avec un accent stratégique clair».

«Le rebond des ventes et du courtage de produits adossés à des taux d'intérêt indique que nos clients se sont réengagés sur les marchés», a-t-il précisé.

Il a ajouté que la banque commençait à voir «tout le potentiel» de la division de gestion de fortune.

La division de courtage a enregistré une perte de 1,4 milliard de dollars à cause de la charge comptable d'ajustement de la dette. Les recettes de conseil et de courtage d'actions ont baissé, celles de courtage et vente de matières premières et produits liés aux taux (obligations, dérivés de crédit, etc.) ont nettement augmenté.

La division de gestion de fortune a enregistré un bénéfice de 239 millions de dollars, en baisse de 33%, mais ses recettes ont légèrement progressé.

Enfin, la division de gestion d'actifs a dégagé un bénéfice de 198 millions de dollars contre une perte un an plus tôt, avec des recettes triplées à 631 millions de dollars.

La banque a consacré 3,9 milliards de dollars à la rémunération de ses employés ce trimestre, 8% de plus qu'il y a un an.