La Banque CIBC (T.CM) a réalisé un bénéfice net de 652 millions de dollars au cours de son premier trimestre terminé le 31 janvier dernier, en comparaison du bénéfice net de 147 millions enregistré un an auparavant au cours de la période correspondante.

Mis à jour le 25 févr. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Par action, le bénéfice dilué s'est élevé à 1,58$ en regard de 29 cents il y a un an.

La différence s'explique principalement par le fait qu'au premier trimestre de 2009, les résultats de l'institution avaient été négativement affectés par une perte de 708 millions (483 millions après impôts) liée aux activités de crédit structuré en voie de liquidation.

De plus, le premier trimestre de 2010 a profité des marges plus importantes sur les produits de prêts personnels et commerciaux, de la croissance des dépôts de détail et de la plupart des produits de prêts personnels, des gains réalisés à la vente de placements du créneau Banque d'affaires et de la hausse des revenus tirés des frais de gestion des avoirs.

Le total des revenus de la banque pour son dernier trimestre complété est de 3,06 milliards, contre 2,02 milliards un an plus tôt.

Le plus important segment d'affaires de la Banque CIBC, soit Marchés de détail CIBC, a enregistré un bénéfice net de 529 millions au premier trimestre de 2010, sur des revenus de 2,40 milliards. Le segment Services bancaires de gros a affiché un bénéfice net de 184 millions sur des revenus de 613 millions.

La dotation à la provision pour pertes sur créances de la banque a été de 359 millions, contre 284 millions l'an dernier.

Le rendement des capitaux propres, une mesure de la performance des institutions financières, s'est établi à 21,5% au premier trimestre de l'exercice en cours, contre seulement 4,0% il y a un an.