La patronne du cabinet McCarthy Tétrault au Québec, Kim Thomassin, prendra dès la fin du mois la tête des affaires juridiques à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

MAXIME BERGERON LA PRESSE

L'avocate est nommée première vice-présidente, Affaires juridiques et Secrétariat, et elle aura pour mandat de gérer l'ensemble des activités juridiques et réglementaires de la Caisse, incluant la mise en place des structures légales de toutes les transactions d'investissement.

« Sa vaste expérience comme avocate en financement de projet et en acquisitions, son réseau d'affaires étendu et son talent reconnu pour bâtir des relations d'affaires durables seront de grands atouts pour la Caisse dans la mise en oeuvre de sa stratégie dans tous les marchés où elle est présente », a fait valoir Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse, dans un communiqué.

Mondialisation

Kim Thomassin jouera un rôle « de premier plan » dans la stratégie de mondialisation mise en place par la Caisse depuis quelques années, précise l'organisme.

« C'est un honneur pour moi de pouvoir contribuer au succès et au rayonnement d'une institution de calibre mondial qui joue un rôle aussi important au sein de la société québécoise », a indiqué l'avocate.

Pendant ses 17 ans passés chez McCarthy Tétrault, Mme Thomassin s'est spécialisée dans le financement et les acquisitions dans les secteurs de l'énergie et des infrastructures. Elle était leader nationale, Clients, et associée directrice, région du Québec avant sa nomination à la Caisse.

L'avocate relèvera directement de Michael Sabia dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

L'avocate Kim Thomassin