Source ID:a179d811-bb73-4694-a713-b82771fba506; App Source:alfamedia
Exclusif

Ventes de loterie: baisse de 50 millions depuis cinq ans à Montréal

Les recettes tirées de la loterie sont passées... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Les recettes tirées de la loterie sont passées de 441 millions à 389 millions dans la métropole entre les années 2010-2011 et 2014-2015, indiquent les données de Loto-Québec obtenues par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Les ventes annuelles de loterie ont chuté de plus de 50 millions de dollars depuis cinq ans à Montréal, un recul de 12 % qui est de loin le plus marqué de toutes les régions du Québec, révèlent des documents obtenus en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Les recettes tirées de la loterie sont passées de 441 millions à 389 millions dans la métropole entre les années 2010-2011 et 2014-2015, indiquent les données de Loto-Québec. Les autres régions du Québec affichent des replis moindres, qui oscillent entre 3 % et 8 % (voir notre carte).

Au total, le chiffre d'affaires tiré de la loterie est passé de 1,84 milliard en 2010-2011 à 1,7 milliard l'an dernier à l'échelle provinciale, une diminution de presque 8 %.

Patrice Lavoie, porte-parole de la société d'État, indique que la tendance baissière a frappé l'ensemble des jeux de hasard et d'argent en Amérique du Nord pendant la période étudiée.

« Les années économiquement plus difficiles que nous avons vécues ont amené les adeptes de jeux de hasard et d'argent à revoir à la baisse la portion de leur budget allouée à cet aspect, et c'est bien naturel. » - Patrice Lavoie, porte-parole de Loto-Québec

Ce contexte a amené Loto-Québec à prendre un « virage divertissement » au cours des dernières années, pour tenter de compenser les pertes de revenus de loterie.

Patrice Lavoie cite en exemple la réouverture du cabaret du Casino de Montréal, ainsi que la multiplication des commandites et événements durant l'été.

TENDANCE INVERSE

Sans pouvoir encore divulguer les résultats par région, le porte-parole de Loto-Québec affirme que la tendance des revenus de loterie s'est inversée pour l'exercice 2015-2016.

Les recettes totales de loterie ont atteint 1,798 milliard, soit un rebond de 10 % par rapport à l'année 2014-2015. Cette somme inclut toutefois les revenus tirés du jeu en ligne, qui sont exclus des données obtenues par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Loto-Québec attribue notamment ce rebond au nombre élevé de gros lots offerts pendant la dernière année. Le gros lot du Lotto Max a par exemple dépassé le cap des 50 millions à 30 reprises, suscitant l'intérêt des consommateurs.

Revenus de loterie par région

(Ventes pour l'année 2014-2015, variation en % sur cinq ans)

Laval, Laurentides, Lanaudière - 316 millions (-6 %)

Montérégie - 300 millions (-8 %)

Montréal - 389 millions (-12 %)

Québec, Chaudière-Appalaches - 218 millions (-7 %)

Mauricie, Bois-Francs - 115 millions (-6 %)

Estrie - 58 millions (-3 %)

Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord - 107 millions (-7 %)

Bas-Saint-Laurent, Gaspésie, Îles de la Madeleine - 81 millions (-3 %)

Abitibi, Nord-du-Québec - 40 millions (-8 %)

Outaouais - 77 millions (-5 %)

NOTE : Ces données comprennent les billets gratuits, mais excluent les ventes de Lotomatique et les jeux en ligne.

Avec la collaboration de William Leclerc




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer