Le fonds FTQ devient un acteur du développement industriel autour du futur terminal de conteneurs du Port de Montréal. Avec son partenaire Grilli Samuel, le fonds acquiert le 4,3 millions de pieds carrés de terrain à Contrecoeur.

Publié le 20 nov. 2015
André Dubuc LA PRESSE

La moitié du terrain servira à des fins industrielles. L'autre moitié, en bordure de l'A30, deviendra un pôle commercial. À terme, les deux partenaires calculent pouvoir attirer des investissements de 200 millions et créer 1600 emplois en huit ans.

Par ailleurs, Contrecoeur dispose de 40 millions de pieds carrés pour recevoir un pôle logistique, soit des centres de distribution. Le projet du Fonds FTQ s'inscrit en soutien au développement du pôle logistique.

Le Port de Montréal travaille à ouvrir un terminal de conteneurs à Contrecoeur au cours des prochaines années.