Désireuse de profiter de la demande internationale de matières premières, Rio Tinto Fer et Titane a annoncé jeudi une intensification des activités de sa mine d'ilménite au lac Tio, à Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord.

Mis à jour le 26 mai 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Parallèlement, la multinationale entreprendra des travaux de modernisation de son complexe métallurgique de Sorel-Tracy, en Montérégie.

Rio Tinto augmentera ainsi les activités minières à Havre-Saint-Pierre de cinq à sept jours par semaine, ce qui devrait créer 70 nouveaux emplois dans cette ville. De plus, les investissements de l'entreprise permettront de prolonger la durée de vie de la mine jusqu'en 2050.

Les investissements à Sorel-Tracy, quant à eux, visent une mise à niveau des équipements et des systèmes afin, d'une part, d'améliorer le rendement du complexe et, d'autre part, d'en réduire de 60% les émissions de dioxyde de soufre.

En tout, ce sont des investissements de l'ordre de 800 millions de dollars sur cinq ans que prévoit réaliser Rio Tinto Fer et Titane.

L'entreprise, autrefois connue sous le nom de QIT Fer et Titane, produit notamment des matières premières pour l'industrie du dioxyde de titane qui est utilisé dans la production de pigment de titane, un agent de blanchiment et d'opacité qui entre dans la fabrication de la peinture, des plastiques et du papier.

Sa maison mère, Rio Tinto Iron & Titanium, a vu sa production s'accroître de 21% en 2010, comparativement à 2009.