Voici les faits saillants du budget provincial présenté par la ministre des Finances Monique Jérôme-Forget.

Michel Munger

Retour des déficits- 7,7 milliards de déficit sur deux ans et suspension temporaire de la Loi sur l'équilibre budgétaire;

- Le retour à l'équilibre est prévu pour 2013;

- L'équilibre pour 2008-09 est maintenu de justesse, en pigeant 2 milliards dans une réserve budgétaire;

- Le PIB du Québec devrait reculer de 1,2% cette année et augmenter de 1,9% l'an prochain;

- La dette doit s'élever à 130 milliards à la fin de mars et monter à 146 milliards en 2011.

Stimuler l'économie

- Injection de 3,4 milliards en 2009 et 2010;

- Le gouvernement croit contribuer à la création de 60 000 emplois avec ses mesures;

Le budget de la santé monte de 5,7% à 27 milliards tandis que celui de l'éducation monte de 3,5% à 14,5 milliards.

- Création d'un crédit d'impôt pour la rénovation résidentielle;

- Création d'un nouveau régime d'épargne-actions (REA) pour faciliter le financement des entreprises cotées en Bourse;

- Création d'un fonds d'urgence de 500 millions avec des contributions égales du Fonds de solidarité FTQ et de la Société générale de financement. Les projets subissant les effets de la récession seront priorisés;

- L'amortissement pour l'achat de matériel de fabrication et de transformation est prolongé jusqu'à la fin de 2011;

- Le matériel informatique acheté avant février 2011 sera aussi visé par une mesure d'amortissement, un plan qui existe aussi au niveau fédéral;

- Les PME profiteront d'une hausse de 25% à 500 000 $ du montant de revenu admissible au taux réduit d'imposition;

- L'aide de l'État touche aussi des secteurs précis qui sont en crise. Le secteur forestier reçoit 65 millions;

- Environ 518 millions serviront à bonifier à 1,5 milliard le Pacte pour l'emploi, qui favorise l'insertion dans le marché du travail;

- Création d'un crédit d'impôt pour la rénovation résidentielle, une idée qu'a lancé le gouvernement fédéral en janvier;

- Le crédit d'impôt pour les frais de garde d'enfants sera bonifié, ce qui devrait améliorer la vie de 100 000 familles.

- Le montant maximal du retrait au Régime d'accès à la propriété (RAP) monte à 25 000 $, ce dont 10 000 contribuables devraient profiter

- Le programme Placement Culture sera bonifié de 5 millions alors que des crédits de 3 millions seront consacrés à la présence des artistes québécois à l'étranger;

- Le capital de risque, léthargique depuis quelques années au Québec, obtiendra 825 millions, dont 200 millions de la «sacoche» de la ministre Monique Jérôme-Forget. Ses partenaires pour le fonds sont la Caisse de dépôt et placement et le Fonds FTQ.

- Enfin, le Québec se dote d'un plan de développement concernant les ressources énergétiques et le Nord. Hydro-Québec investira 10,3 milliards sur deux ans dans ses projets tandis que la province misera 698 millions pour l'accès au nord du Québec.

Faire des sacrifices

- Le 1er janvier 2011, la TVQ monte d'un point à 8,5%;

- Tous les tarifs non indexés augmenteront à la même date.