Source ID:; App Source:

Europacorp, rentable et optimiste

La société de production et de distribution fondée... (Photo Archives AFP)

Agrandir

La société de production et de distribution fondée par le cinéaste Luc Besson (photo) a renoué avec les profits l'an dernier et prévoit une «belle année».

Photo Archives AFP

Agence France-Presse
PARIS

Europacorp, la société de production et de distribution fondée par le cinéaste Luc Besson, a renoué avec les profits en 2012-13 et prévoit une «belle année» 2013-14, selon son directeur général Christophe Lambert.

Le groupe affichait au 31 mars 2013 un bénéfice net part du groupe de 19,6 millions d'euros (26,8 millions de dollars), après un timide retour à l'équilibre un an plus tôt qui s'était traduit par un résultat net à peine positif de 100 000 euros (136 000 $).

Le retour à la rentabilité amorcé au premier semestre de l'exercice écoulé «se confirme grandement en fin d'année avec le meilleur niveau de profitabilité jamais atteint par le groupe», s'est félicité le bras droit de Luc Besson, dans un entretien à l'AFP.

Le résultat opérationnel progresse aussi très sensiblement (+34%) à 30,3 millions et a permis de générer sur un an une marge de 16,3%, supérieure à l'objectif de 15% fixé dans le plan stratégique triennal présenté par M. Lambert en 2011 à son arrivée à la tête du groupe.

«En termes de taux de rentabilité, on a donc un an d'avance sur ce plan», s'est-il félicité jeudi soir.

Et de souligner que ces bons résultats sont autant de signes que «la société fonctionne désormais à plein régime» et que le modèle économique recentré notamment sur la production télévisuelle, «permet de générer des niveaux de rentabilité élevés».

L'année est marquée par une montée en puissance de la production de séries TV comme XIII, No Limit ou Le Vol des Cigognes qui génère aujourd'hui 15% du chiffre d'affaires contre 5,2% l'an dernier.

Les séries TV on ainsi généré à elles seules 28,4 millions d'euros de recettes, un chiffre qui «conforte la nouvelle stratégie du groupe visant à développer les sources de revenus récurrents», selon son directeur général.

Les ventes internationales ont maintenu un haut niveau d'activité avec un chiffre d'affaires de 71,7 millions, dopé par le succès du film Taken 2 sorti en octobre 2012, et les royalties perçues sur des titres comme Colombiana, Taken, Le Transporteur.

Avec 16,2 millions de recettes, le segment Salles France progresse de 16%, grâce aux sorties de 9 films, dont «Taken 2» (près de 3 millions d'entrées), «20 ans d'écart» (plus de 1,4 million d'entrées à date) et «Möbius» (environ 1,1 million d'entrées).

La société, à qui certains analystes reprochaient d'être «un peu sous-capitalisée», a par ailleurs augmenté de 48% ses capitaux propres (+49 millions d'euros), grâce au succès de la recapitalisation en numéraire réalisée en février 2013 et au niveau de la rentabilité nette, a souligné M. Lambert

Le dirigeant issu des rangs de Publicis se dit «serein» pour la suite et met en avant de «très bonnes perspectives» pour cette année, sans toutefois déroger à la règle d'Europacorp consistant à ne jamais avancer aucun objectif chiffré.

Europacorp qui avait publié fin mai un chiffre d'affaires annuel en hausse de 10% à 185,8 millions au titre de l'exercice écoulé, prévoit ainsi une activité encore «très soutenue» pour l'exercice en cours, avec des carnets de commandes déjà «bien remplis» dans la production cinématographique et télévisuelle.

Le groupe prévoit ainsi une activité Salles France «très fournie» et «bien diversifiée» avec 12 films, dont trois en langue anglaise.

Le catalogue des nouveautés («line up») s'annonce également «très chargé» pour la télévision avec notamment la saison 2 de la série à succès sur TF1 No Limit, et le démarrage en juillet de la saison 1 de l'adaptation en langue anglaise de Taxi, a précisé M. Lambert.

Europacorp vient par ailleurs de sceller un accord de coproduction avec le chinois Fundamental pour réaliser une nouvelle trilogie de Transporter, qui sortira courant 2014.

Enfin, le premier multiplex Europacorp ouvrira ses portes le 16 octobre au centre commercial d'Aéroville, à Roissy.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer