Source ID:; App Source:

Pékin accuse Washington de « détruire le commerce sino-américain »

Les nouvelles taxes imposées par Washington ne pourront... (Photo Aly Song, Archives Reuters)

Agrandir

Les nouvelles taxes imposées par Washington ne pourront pas entrer en vigueur avant septembre.

Photo Aly Song, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Pékin

La Chine a accusé mercredi les États-Unis de vouloir « détruire » le commerce entre les deux pays, après les nouvelles menaces de Washington d'imposer des droits de douane punitifs sur 200 milliards de dollars d'exportations chinoises.

« Des hausses mutuelles de droits de douane à grande échelle entre la Chine et les États-Unis conduiront inévitablement à détruire le commerce sino-américain », a déclaré lors d'un forum le vice-ministre chinois du Commerce, Li Chenggang.

« Ces façons de faire perturbent de fait le cours de la mondialisation économique et détruisent l'ordre économique mondial », a-t-il martelé.

Washington impose depuis vendredi des tarifs douaniers de 25% sur 34 milliards d'importations chinoises. Pékin a répliqué avec des taxes proportionnelles sur des centaines de produits américains importés.

De nombreux analystes mettent en garde contre une escalade de la guerre commerciale entre les deux puissances, qui pourrait avoir des conséquences graves pour l'économie mondiale.

« C'est un moment un peu chaotique pour le commerce international », a déclaré Li Chenggang.

« Les entreprises des deux pays vont subir des pertes. Personne ne sort vainqueur d'une guerre commerciale. Coopérer est la seule option correcte pour la Chine et les États-Unis », a-t-il plaidé.

Les États-Unis ont dressé une nouvelle liste de produits chinois importés d'un montant de 200 milliards de dollars par an qu'ils menacent de taxer, a indiqué mardi le représentant au Commerce américain (USTR) Robert Lighthizer.

En raison des processus légaux et de consultation, ces taxes ne pourront cependant pas entrer en vigueur avant septembre si Washington décide d'aller au bout de sa démarche.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer