Le chômage est resté stable en août dans la zone euro à 11% comme en juillet, soit son plus bas niveau depuis février 2012, a indiqué mercredi l'office européen de statistiques Eurostat.

Publié le 30 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

En août, la zone euro comptait 17,60 millions de chômeurs, soit 1000 de moins qu'un mois plus tôt et 892 000 de moins qu'il y a exactement un an.

Un an auparavant, le taux de chômage de la zone euro s'élevait encore à 11,5%.

Le taux de chômage le plus faible parmi les 19 pays de la zone euro a été enregistré en Allemagne (4,5%) ainsi qu'à Malte (5,1%), et les plus élevés en Grèce (25,2% en juin 2015, date des dernières données disponibles) et en Espagne (22,2%).

Sur un an, le taux de chômage a le plus baissé en Estonie (de 8,0% à 5,7% entre juillet 2014 et juillet 2015), en Espagne (de 24,2% à 22,2%) et en Irlande (de 11,1% à 9,5%).

A l'inverse, les hausses les plus importantes ont été enregistrées en Autriche (de 5,6% à 5,7%), en Belgique (de 8,6% à 8,8%), en France (de 10,4% à 10,8%) et en Finlande (de 8,8% à 9,7%).

Concernant le chômage des jeunes, quelque 3,13 millions de moins de 25 ans étaient concernés en août, soit un taux de 22,3%. Sans surprise, les pays les plus touchés étaient l'Espagne (48,8%) et la Grèce (48,3% en juin 2015).

Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage est resté stable à 9,5% en août, ce qui se traduit par quelque 23,02 millions de personnes sans emploi.