Source ID:; App Source:

Un fournisseur d'Apple n'a pas respecté les normes de santé et sécurité

Labor Watch a précisé qu'une précédente enquête réalisée... (Photo GILLES SABRIE, Archives The New York Times)

Agrandir

Labor Watch a précisé qu'une précédente enquête réalisée dans la même usine avait déjà fait état de problèmes similaires, qui n'ont pas été résolus depuis.

Photo GILLES SABRIE, Archives The New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

Un fournisseur du géant informatique américain Apple en Chine n'a pas respecté plusieurs normes fondamentales en matière de santé, de sécurité et d'environnement, ont rapporté jeudi deux associations.

China Labor Watch et Green America ont établi un rapport de 25 pages à la suite d'une enquête réalisée en août dans l'usine Catcher Technology, située dans la ville de Suqian (est).

Interrogé sur ce rapport, Apple a indiqué qu'il contrôlait régulièrement l'usine et travaillait avec ses fournisseurs pour améliorer leurs pratiques.

«Apple s'engage à assurer des conditions de travail équitables et sûres à chaque employé de (la) chaîne logistique», a affirmé dans un communiqué l'entreprise basée en Californie.

«Nos fournisseurs doivent être à la hauteur des normes les plus élevées du secteur s'ils veulent travailler avec Apple», estime le célèbre fabricant d'iPhone, d'iPad, d'iPod, et d'ordinateurs Macintosh.

Labor Watch a précisé qu'une précédente enquête réalisée dans la même usine avait déjà fait état de problèmes similaires, qui n'ont pas été résolus depuis.

«Les infractions aux normes en matière de santé et de sécurité dans cette usine sur deux ans sont inquiétantes», a estimé la directrice de campagne de Green America, Elizabeth O'Connell.

«Le manque de formation en matière de sécurité et le maniement inapproprié de matériel dangereux augmentent les risques mortels», selon elle.

Catcher, qui est opérée par une entreprise taïwanaise du même nom, emploie environ 20 000 salariés et fabrique des composants pour des groupes comme Sony, Motorola, Hewlett-Packard, et Dell.

Parmi les problèmes mis au jour figurent des sorties de secours bloquées, le rejet de matériaux dans les rivières, des heures supplémentaires forcées, ou un manque de ventilation.

Les enquêteurs ont aussi trouvé de petits morceaux d'alliage d'aluminium-magnésium sur le sol et des particules dans l'air potentiellement dangereux pour la santé.

Pourtant un audit annuel de Catcher avait montré en mai des «domaines en amélioration» et un plan d'action avait été mis en place pour corriger les problèmes, selon Apple.

À la suite du rapport présenté jeudi, Apple a immédiatement envoyé sur place une équipe pour résoudre les problèmes constatés.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer