Source ID:383999; App Source:cedromItem

Harper quitte l'Irlande les mains vides

Stephen Harper lors d'une conférence de presse au... (Photo Reuters)

Agrandir

Stephen Harper lors d'une conférence de presse au G8 à Enniskillen, en Irlande du Nord.

Photo Reuters

Le premier ministre canadien misait gros sur le sommet du G8 pour faire progresser les négociations d'un traité de libre-échange avec l'Union européenne (UE). Il est toutefois rentré au pays hier soir sans entente en poche, ni échéancier précis.

Qui plus est, le déclenchement de négociations officielles de libre-échange entre les États-Unis et l'UE risque de faire dévier l'intérêt des Européens vers Washington.

En conférence de presse à la clôture du sommet, Harper s'est néanmoins dit confiant. «Je pense que nos discussions restent fructueuses. Évidemment, il est intéressant que l'UE et les États-Unis commencent des négociations. Il y a des avantages et des désavantages à ça, mais je pense que la réalité est que notre position reste la même, qu'il y a un potentiel de grands bénéfices d'un accord entre l'UE et le Canada.»

Aucun calendrier officiel n'est fixé pour ces négociations. Les États-Unis, pour leur part, commenceront les pourparlers officiels le mois prochain et espèrent conclure un traité d'ici 18 mois.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer