La banque nationale de développement russe, VEB, a indiqué qu'elle perdra des milliards de dollars après avoir financé des projets de construction non rentables en vue des Jeux olympiques d'hiver de 2014, à Sotchi.

Publié le 18 juin 2013
ASSOCIATED PRESS

Le président de la VEB, Vladimir Dmitriev, a déclaré au cours d'un entretien avec un portail d'informations russe que des 19 projets financés par la banque, au moins huit ne rapporteront pas de profit. Ces cinq projets ont reçu environ 5,2 milliards $ US de financement et Dmitriev doute que ces sommes soient remboursées.

Parmi les compagnies qui ont bénéficié de ce financement, certaines appartiennent aux magnats des métaux Vladimir Potanine et Oleg Deripaska, ainsi que les compagnies Sberbank et Gazprom, propriétés de l'État. Les quatre ont demandé au gouvernement de les aider à éponger certaines de leurs pertes.

Jusqu'ici, la facture totale des Jeux d'hiver de Sotchi s'élève à 51 milliards $, ce qui en fait - de loin - les Jeux olympiques les plus dispendieux de l'histoire.