Source ID:; App Source:

La crise européenne n'est pas finie, selon Fitch

Selon Fitch, il existe une forte dichotomie entre... (Photo : archives AFP)

Agrandir

Selon Fitch, il existe une forte dichotomie entre d'un côté la récession et la hausse du chômage en Europe et de l'autre la très bonne tenue des marchés financiers.

Photo : archives AFP

Reuters

Une majorité d'investisseurs européens estime que la crise en zone euro menace encore les marchés financiers qui grimpent fortement en dépit de la faiblesse de l'activité économique en Europe, selon une étude de l'agence de notation Fitch Ratings publiée lundi.

Fitch a mené cette étude trimestrielle entre le 3 avril et le 7 mai auprès d'investisseurs ayant environ au total 8600 milliards d'actifs sous gestion (principalement du type obligations). Les résultats complets seront publiés mi-mai, ajoute l'agence.

Au total, 59% d'entre eux font part de leur doute. Ils sont 29% à penser que les marchés vivent une période de calme qui n'est pas amenée à durer et 30% à estimer que les marchés sont irrationnels et ignorent l'état de la conjoncture en Europe.

En face, 41% sont plus optimistes et pensent que le pire de la crise est passé en raison du soutien de la Banque centrale européenne (BCE) et des responsables politiques.

Selon Fitch, il existe une forte dichotomie entre d'un côté la récession et la hausse du chômage en Europe et de l'autre la très bonne tenue des marchés financiers.

Si les performances des marchés ne sont pas confirmées par une stabilisation de l'économie et des progrès vers l'union bancaire, le danger est celui d'un retournement d'ici l'été, comme cela a été le cas en 2011, prévient l'agence de notation.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer