L'agence de notation financière Moody's a salué mercredi à son tour le plan d'austérité budgétaire annoncé la veille par le ministre des Finances britannique, George Osborne, estimant qu'il confortait la note maximale «Aaa» accordée à la dette à long terme du pays.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le budget britannique «soutient la note Aaa du pays, et sa perspective stable, parce qu'il représente une étape clé pour mettre fin à la dégradation des finances de l'État intervenue ces deux dernières années», a commenté l'agence, qui évalue la capacité des emprunteurs, États ou entreprises, à rembourser leurs dettes.

Le Royaume-Uni est entré mardi dans une ère de rigueur, le ministre des Finances, George Osborne, ayant annoncé un plan d'austérité sans précédent, visant à dégager des dizaines de milliards d'euros d'économies, pour éliminer en 5 ans la quasi-totalité du déficit budgétaire légué par le Labour.

Kenneth Orchard, vice-président de Moody's, a souligné dans un communiqué que ce plan d'austérité «confirme l'intention du gouvernement d'éliminer le déficit structurel d'ici 2015/2016», ajoutant qu'«une exécution réussie remettrait les finances publiques sur une trajectoire plus supportable».

Moody's a cependant relevé les risques importants associés à cette cure d'austérité sans précédent, soulignant qu'elle aurait «un fort impact négatif sur la demande intérieure», mais a ajouté que cet impact devrait être compensé par un bond des exportations nettes et un repli de l'épargne.

Mardi, l'agence rivale Fitch avait déjà estimé que ce plan était de nature à conforter la note «AAA» qu'elle avait accordée au pays.