L'énergie, l'environnement, et les enjeux commerciaux et frontaliers ont dominé les discussions samedi à Washington dans le cadre d'une rencontre entre sept premiers ministres des provinces canadiennes et la National Governors Association.

Mis à jour le 21 févr. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Les premiers ministres, dont Jean Charest, et les gouverneurs des États américains ont échangé sur leurs défis communs.

Ils ont constaté que malgré des signes encourageants, la situation économique demeure difficile pour de nombreux travailleurs, familles et entreprises de part et d'autre de la frontière. Ils conviennent que la croissance des économies des États-Unis et du Canada est essentielle à l'émergence d'un marché de la main-d'oeuvre plus fort et à l'amélioration la qualité de vie des citoyens canadiens et américains.

Les États-Unis et le Canada entretiennent la plus importante relation commerciale au monde, avec des biens et services d'une valeur de plus de 1,5 milliard de dollars américains traversant leurs frontières quotidiennement. Cette relation contribue directement au maintien de 7 millions d'emplois aux États-Unis et de 3 millions au Canada.

Les gouverneurs et les premiers ministres reconnaissent que le succès de cette relation économique dépend en grande partie de la nature hautement intégrée des chaînes d'approvisionnement américaine et canadienne. En conséquence, ils ont convenu d'explorer des moyens de travailler ensemble à la sensibilisation et à la meilleure compréhension des avantages mutuels d'un système ouvert et de résister à l'imposition de mesures susceptibles de faire obstacle au commerce entre les États et les provinces et territoires.

Dans une lettre conjointe au président des États-Unis et au premier ministre du Canada, les gouverneurs et les premiers ministres leur demandent de collaborer avec eux à l'élaboration de stratégies nationales qui auront des effets directs sur le commerce, la sécurité et les enjeux environnementaux.

Une dernière rencontre dans le cadre de cette mission canadienne du Conseil de la Fédération à Washington aura lieu dimanche, avec le secrétaire d'

DÉtat américain à l'Agriculture, Tom Vilsak. Les discussions porteront essentiellement sur l'importance d'améliorer la compétitivité globale des exportations canadiennes et américaines en agriculture en tant que moyen de maintenir et d'accroître le nombre d'emplois dans ce secteur.