Ryad, la capitale de l'Arabie saoudite abritant quelque 6 millions d'habitants, projette de se doter d'un métro, a déclaré lundi le gouverneur de la ville, le prince Salmane Ben Abdel Aziz.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le principe d'un tracé de deux lignes de 42 kilomètres au total a été adopté et n'attend que le financement, a précisé le prince Salmane devant la commission d'infrastructure de la ville, selon l'agence officielle Spa.

Aucune précision n'a été donnée sur le coût financier de ce projet de monorail.

Le réseau comprendra une ligne de 25 km traversant la ville, souvent congestionnée par la circulation automobile, du nord au sud à travers le quartier commerçant de Batha, et une ligne de 17 km d'est en ouest.

Le prince Salmane a indiqué que des dessertes de bus ont été prévues pour connecter les différents arrêts du métro aux différents quartiers de la ville.

Le système de transport public est peu développé dans la capitale saoudienne où les habitants se déplacent le plus souvent en voiture.

Le prince Salmane n'a pas précisé si le métro serait accessible aux femmes seules. Actuellement, elles ne peuvent pas conduire et elles ne sont autorisées à emprunter les rares bus qu'en compagnie d'un proche.

Les femmes désirant se déplacer en voiture doivent être accompagnées d'un membre proche de leur famille ou d'un chauffeur, ce qui ajoute aux problèmes de la circulation dans la capitale.