Les ventes de logements dans la région de Toronto ont légèrement progressé en janvier, signe que le marché immobilier de la plus grande ville du Canada reste stable.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon la chambre immobilière de Toronto, 4009 ventes d'habitations ont été enregistrées par l'entremise du système de son service interagences (MLS) en janvier, en hausse de 0,6 % par rapport à janvier 2018. Sur une base désaisonnalisée, les ventes ont augmenté de 3,4 % par rapport à décembre 2018.

Le prix de vente moyen de tous les types de propriétés s'est élevé à 748 328 $ le mois dernier, soit une augmentation de 1,7 % par rapport au même mois de l'année dernière, a précisé la chambre immobilière. Cette dernière indique que le segment des copropriétés, généralement plus abordable, a été à l'origine de la hausse des prix, avec une hausse de 7,9 % en janvier.

Les prix des maisons jumelées et les maisons en rangée ont également augmenté, tandis que ceux des maisons individuelles ont diminué de 2,8 % en janvier par rapport à l'année précédente.

Le nombre total de nouvelles inscriptions a augmenté de 10,5 % le mois dernier, pour atteindre 9456.

La chambre immobilière, qui représente plus de 52 000 agents immobiliers dans la région, a souligné que les chiffres de janvier allaient dans le sens de ses prévisions voulant que les ventes affichent une hausse sur l'ensemble de 2019.