L'indice des prix des logements neufs est demeuré inchangé en juillet, après avoir connu une hausse de 0,2 % en juin, a indiqué jeudi Statistique Canada.

Mis à jour le 11 sept. 2014
LA PRESSE CANADIENNE

L'agence a expliqué que des augmentations mensuelles de prix dans huit régions métropolitaines avaient contrebalancé les baisses enregistrées dans sept autres régions.

St. Catharines-Niagara et London ont enregistré les augmentations mensuelles de prix les plus fortes parmi les régions métropolitaines de recensement visées par l'enquête. Les prix ont aussi été en hausse à Hamilton, Kitchener-Cambridge-Waterloo et Calgary, tout comme à Québec, Montréal et Regina.

Statistique Canada a fait état d'une baisse des prix du côté d'Ottawa-Gatineau, Vancouver, la région métropolitaine combinée de Toronto et Oshawa, Charlottetown, Halifax, Saskatoon et la région combinée de Saint-Jean, Fredericton et Moncton.

Les prix ont été inchangés dans six des 21 régions métropolitaines visées par l'enquête.

L'indice de juillet était en hausse de 1,4 % comparativement à la même période en 2013. Il s'agit de la plus faible hausse annuelle observée depuis décembre 2013.