Source ID:; App Source:

DuPont va supprimer 1700 emplois aux États-Unis

Le groupe d'agrochimie américain DuPont, en passe de fusionner avec son... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le groupe d'agrochimie américain DuPont, en passe de fusionner avec son compatriote et rival Dow Chemical, a annoncé mardi une première vague de suppressions de 1700 emplois aux États-Unis dans le cadre d'un vaste plan d'économies.

Cette réduction des effectifs représente un peu plus de 3 % des 54 000 salariés qu'emploie le fabricant de la fibre synthétique Kevlar, et près du quart des 7000 employés travaillant actuellement dans l'État du Delaware, siège du groupe, seuls concernés.

Le 11 décembre, DuPont avait annoncé la suppression prochaine de 10 % de ses effectifs pour économiser 700 millions de dollars en 2016. Le groupe n'avait pas donné davantage de détails jusqu'à ce jour.

«L'impact dans le Delaware est important, mais il y avait un besoin urgent de restructurer notre base de coûts, dont un effort sur nos coûts salariaux afin de rester compétitif», justifie le PDG Ed Breen, dans une lettre adressée aux salariés et consultée par l'AFP.

Créé en 1802, DuPont a accepté début décembre de fusionner avec Dow Chemical pour donner naissance à un géant mondial de l'agrochimie pesant 130 milliards de dollars en Bourse.

Ce mariage, qui doit encore recevoir le feu vert des autorités, devrait permettre de générer 3 milliards de dollars d'économies auxquelles s'ajoutera 1 milliard de dollars lié à la croissance.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer