La société américaine Armstrong World Industries (AWI) fermera définitivement ses installations de Montréal, au début du mois de décembre, en raison des conditions du marché de la construction.

Publié le 16 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Quelque 170 personnes ont été mises à pied en mai, alors que le fabricant de revêtements de sol et de plafonds acoustiques, dont le siège se trouve à Lancaster, en Pennsylvanie, a stoppé toute production à l'usine montréalaise.

La décision de fermer l'usine de façon définitive, au terme de 64 ans d'activité, affectera sept travailleurs supplémentaires.

Jennifer Johnson, porte-parole d'Armstrong, a expliqué dans un courriel, mardi, que les conditions en vigueur sur le marché ne s'étant pas améliorées, l'entreprise s'était résolue à fermer l'usine.

Armstrong a transféré sa production montréalaise à d'autres usines afin de réponde à la demande nord-américaine.

Mme Johnson a indiqué que les clients et les vendeurs canadiens d'Armstrong ne seraient pas affectés par la fermeture.

L'usine de Montréal produit des revêtements de sol pour les bâtiments résidentiels et commerciaux depuis 1946.

Armstrong World Industries exploite 35 usines dans huit pays, et compte approximativement 10 000 employés dans le monde entier. Ses ventes nettes se sont élevées à quelque 2,8 milliards en 2009.