Les profits de Canam (T.CAM) ont fondu de 63,5% au quatrième trimestre de 2009, mais le fabricant de produits d'acier s'est néanmoins félicité mercredi d'avoir pu garder la tête hors de l'eau en dépit de la crise économique.

Mis à jour le 25 févr. 2010
Sylvain Larocque LA PRESSE CANADIENNE

«Il est important de souligner que le Groupe Canam est demeuré rentable au cours d'une année frappée plutôt durement par la récession partout en Amérique du Nord», a déclaré le président et chef de l'exploitation de l'entreprise, Marc Dutil, au cours d'une téléconférence avec les analystes financiers.

Au cours de la période qui a pris fin le 31 décembre, Canam a enregistré un bénéfice net de 5 millions de dollars (11 cents par action), en nette baisse par rapport aux 13,7 millions (29 cents par action) dégagés un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a également plongé, s'établissant à 230,9 millions, en baisse de 35%.

Les résultats correspondent largement aux attentes des analystes.

Pour l'exercice 2009 dans son ensemble, Canam a inscrit un bénéfice net de 20,1 millions (44 cents par action), en baisse de 58,5% par rapport aux 48,4 millions (99 cents par action) dégagés en 2008. Les ventes ont totalisé 625,8 millions, en recul de 21,4%.

La baisse des ventes découle du ralentissement de la construction non résidentielle en Amérique du Nord et de la diminution du prix des matières premières, a indiqué M.Dutil.

Au Canada comme aux États-Unis, le secteur des poutrelles d'acier, qui représente la moitié des revenus de Canam, a particulièrement souffert, tout comme celui des planchers bétonnés (division Hambro). Par contre, la construction métallique lourde (division Structal) et les ponts ont connu une bonne année.

Valeur ajoutée

En 2010, Canam entend poursuivre le développement des produits à valeur ajoutée, qui sont beaucoup plus rentables.

«Nous continuons de croire que le succès à long terme de l'entreprise exige une transition vers les produits et les services à valeur ajoutée», a affirmé Marc Dutil.

En 2009, les produits et services à valeur ajoutée ont représenté 34% des ventes de Canam, comparativement à 29% en 2008.

Signe positif pour 2010: le carnet de commandes de l'entreprise est en hausse. Il se chiffrait à 460 millions au 31 décembre, contre 392 millions à la fin septembre et 444 millions à la fin de 2008.

Au cours des dernières semaines, Canam a annoncé deux acquisitions, dont celle, mardi, d'une participation additionnelle de 65% dans le fabricant d'acier américain FabSouth, au coût de 65 millions.

Au terme de la transaction, Canam possédera 80% des actions de FabSouth, qui exploite six usines et possède une capacité de production de 122 000 tonnes. D'ici 2010, Canam détiendra 100% de l'entreprise américaine.

L'an dernier, les ventes de FabSouth se sont élevées à 250 millions US, bien loin de leur sommet de 400 millions US.

Les actions de Canam ont clôturé à 7,33 $ mercredi, en hausse de 1,1%, à la Bourse de Toronto.